• A ma fille

    A l'instar du livre que Gwenaëlle m'a offert pour la fête des mères, j'ai envie aujourd'hui de lui écrire ma lettre d'une mère à sa fille.

     

    Ma Gwen, ma fille,

     

    Que le temps passe vite ...

    A peine née, tu as déjà ton bac et tu pars à l'école de gendarmerie !

    Nous avons connu, toutes les deux, de très bons moments de bonheur et de rigolade ( tu te rappelles la soirée des histoires de blondes, le triomino avec Mémé ...? ). Nous avons connu aussi des moments plus difficiles entre nous deux.

    Ce que je sais aujourd'hui, c'est que tu es une jeune femme formidable, dynamique, motivée et pleine de gentillesse. Je suis heureuse et fière de t'avoir comme fille. 

    Je suis triste de te voir partir loin de moi, de devoir renoncer à nos virées au restaurant, dans les magasins et à nos promenades dans la nature.

    Cette tristesse est compensée par mon immense bonheur de te voir heureuse et confiante face à l'avenir.

    Je te souhaite, du fond du coeur, d'aller jusqu'au bout de tes rêves. Je te sais assez intelligente, motivée et lucide ( ou pourrait-on dire avertie ) pour assumer ton choix de vie.

    Que te dire de plus ? Sinon de ne pas faire les mêmes erreurs que moi, d'avoir toujours confiance en toi, de reconnaître ta valeur et de ne jamais douter de toi. D'aimer tout en restant lucide. La vie est si courte qu'il faut la croquer à pleines dents. Amuse-toi, ris, chante, danse, partage ces plaisirs avec tes ami(e)s.

     Entre ta profession qui te demandera beaucoup de rigueur et ta vie privée qui t'apportera, je l'espère, la sérénité, j'espère que tu trouveras cet équilibre qui te rendra heureuse ( comme les huîtres  wink2 ).

     

    Quant à moi, je suis une mère aussi imparfaite que peut être une mère.

    Je vais continuer ma vie comme je l'ai commencée il y a 3 ans avec l'homme qui me rend heureuse.

    Comme vous me manquez, Thomas et toi, comme la distance qui me sépare de vous est grande.

    Je viendrai te voir en novembre si tu peux me consacrer quelques jours.

     

    Je t'aime, ma fille, ma Gwen, et je serai toujours là pour toi.

     

    Maman

     

    Je t'offre cette chanson pour te souhaiter une bonne route sur le chemin de ta vie.

     

     

    « Le Parc des Oiseaux à Villars-les-Dombes ( 4 )On a souvent besoin d'un plus petit que soi »

  • Commentaires

    6
    Lundi 11 Juillet 2016 à 21:49

    Voilà une fille qui a dela chance d'avoir une telle maman

    5
    Lundi 11 Juillet 2016 à 21:32

    Touchant......Mais attention qu'elle ne vous surprenne pas en excès de vitesse........yes

    4
    Lundi 11 Juillet 2016 à 20:53

    magnifique lettre à ta fille qui m’émeut profondément

    je souhaite une belle réussite à Gwen

    gros bisous

    patricia

     

    3
    Cécilou
    Lundi 11 Juillet 2016 à 18:59

    Belle déclaration !! Qui m'interpelle d'autant plus que le métier qu'a choisi ta fille fait partie de ma vie depuis 20 ans. Oui, il est rigoureux, exigeant, aussi bien pour nos conjoints que pour nous, les épouses, les enfants. Mais il est en même temps magnifique. Bravo à Gwen, en tout cas, qui a du réussir les tests pour rentrer dans son école de gendarmerie !! Beaucoup échouent. Mon mari le sait pour en avoir fait passer un paquet.

    Cécilou, épouse d'un ancien instructeur de l'ESOG de Châtellerault (dissoute en 2009)

    2
    babeth
    Lundi 11 Juillet 2016 à 16:22
    babeth
    Un très joli message à ta fille !!! Tu lui donnes tout ton Amour de MAMAMN pour l'aider à avancer ,cela va surement lui faire avoir une larme au coin de l'œil mais , c'est une jolie page de BONHEUR que tu lui offres Bonne continuation à toutes les 2 séparées par les kms mais pas par le cœur !!!!!
    1
    Lundi 11 Juillet 2016 à 12:16

    C'est une belle lettre à ta fille . Chaque maman pourrait l'écrire , je crois . Bisous . Lucette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :