• Arromanches-les-Bains

    Station balnéaire du Calvados célèbre comme lieu de bataille durant le débarquement.

     

     

    Arromanches (19)

     

    Arromanches (2)

     

    Surplombant le village.

     

    Arromanches

     

    Arromanches (3)

     

    Encuvement.

     

    Arromanches (4)

     

    Bunker.

     

    Lors du débarquement de Normandie, les alliés établirent un port artificiel provisoire ( Port Mullberry ) afin de permettre le débarquement de matériel lourd.

     

    Arromanches (11)

     

    Caissons en béton " Phoenix ", vestiges du port artificiel.

     

    Arromanches (10)

     

    Voie flottante pour acheminer les hommes et les véhicules sur la terre ferme. Après la guerre, certaines de ces passerelles furent réutilisées pour remplacer des ponts détruits par les bombardements à l'intérieur des terres. Cet élément de chaussée flottante a été installé en 1948 à Quincy-Landzécourt ( Meuse ) puis rapatrié à Arromanches le 6 juin 2004.

     

    Arromanches (16)

     

    Canon de 40 mm BOFORS de 1944.

     

    Arromanches (18)

     

    Véhicule militaire.

     


     

    Arromanches.

     

    Ils ont construit un port

    Au beau milieu des flots

    Ils ont construit un port

    Sur le corps des bateaux

     

    Et par nuit de brouillard

    On devine sous l'écume

    Absorbés par le soir

    Tes pontons dans la brume

     

    Arromanches

    Au coeur de la tempête

    Ton port a tenu tête

     

    Les bombardons brisaient

    Des vagues déferlantes

    Les blindés s'engouffraient

    Sur tes jetées flottantes

     

    Des colonnes de camions

    Dans un bruit de tonnerre

    S'élançaient vers le front

    Sous des tonnes de poussière

     

    Arromanches

    Ce coeur qui ravitaille

    Au plus fort des batailles

     

    Voir ces enfants qui rient

    En jouant dans la mer

    Le soleil d'aujourd'hui

    Sèche les larmes d'hier

     

    Quand Arromanches s'endort

    Baignée dans la lumière

    Un air d'éternité

    Souffle sur ses rochers

     

    Arromanches

    J'entends ton coeur qui bat

    Dans le coeur de l'Histoire.

     

    Poème sur la façade du Musée du Débarquement.

     

    « Les cinq éléments : le métalUn après-midi à Deauville »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Vendredi 2 Septembre 2011 à 17:55
    gigi

    Tes photos sont très belles et le poème aussi. J'aime bien la statue de la vierge .

    Gros bisous. Ginette

    2
    Vendredi 2 Septembre 2011 à 17:01
    nikou66

    Magnifique photos et poème !

    bonne soirée et bisous nathie

    nikou

    1
    Vendredi 2 Septembre 2011 à 14:12
    ZAZA

    Aromanche, c'est devant ses côtes que mon papa a sauté sur une mine en juin 44 alors qu'il se trouvait dans le nid de pie de la frégate sur laquelle il était affecté. Heureusement, plus de peu que de mal. Bises et bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :