• A Montlouis-sur-Loire.

    Le château de la Bourdaisière est construit en 1520. Détruit en grande partie au XVIIIème siècle, il est reconstruit de la fin du XVIIIème siècle au début du XIXème siècle. Il est inscrit aux monuments historiques depuis le 6 mars 1947.

     

    Le château de la Bourdaisière


    3 commentaires
  • Visite de l'intérieur du château.

     

    La chapelle.

    Peints à la fin du XVIème siècle, début du XVIIème, les décors ont retrouvé toute leur beauté grâce à une restauration réalisée en 2012. La voûte sur croisée d'ogives est ornée d'un semis d'étoiles à six branches dorées à la feuille, sur un fond bleu de lapis-lazuli.Les nervures, assises sur des chapiteaux-culots sculptés, sont rehaussées par une frise décorative végétale stylisée.

     

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

     

    La salle des gardes.

    Salle dédiée à Camille Claudel et à Rodin.

    En 1882, Camille Claudel devient l'élève D'Auguste Rodin. Elle a 17 ans et lui 41. Exceptionnellement douée, elle intègre vite son atelier. De cette rencontre naît une double passion entre les deux sculpteurs, tant amoureuse qu'artistique, qui dure une dizaine d'années. En juillet 1889, Rodin découvre le château de L'Islette qui abrite à partir de 1890 les amours passionnées des deux grands sculpteurs. Excédée d'être cantonnée au rôle d'élève et désirant s'en émanciper pour être reconnue pour son propre travail de création, ayant aussi compris que Rodin n'abandonnerait pas pour elle sa compagne, Camille Claudel rompt en 1892.

     

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

     

    L'escalier.

     

    Le château de l'Islette ( 2 )

     

    La Grande Salle.

    Cette salle, de 14 mètres de long sur 8 mètres de large et 5 mètres de hauteur sous plafond, offre une remarquable décoration picturale de la fin du XVIème, début du XVIIème siècle.

     

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Vierge à l'Enfant, médaillon peint décrivant une scène de chasse.

    De chaque côté du tableau, allégories de vertus. Sur la gauche, la Foi et l'Espérance. Sur la droite, la Justice et la Force.

    Le château de l'Islette ( 2 )

     

    Les chambres.

     

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

     

    La salle à manger.

     

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

    La Petite Châtelaine de Camille Claudel.

     

    La cuisine.

     

    Le château de l'Islette ( 2 )

    Le château de l'Islette ( 2 )

     

    L'oratoire.

     

    Le château de l'Islette ( 2 )


    2 commentaires
  • En 1295,  l'Islette, fief dépendant de l'Île-Bouchard, appartient à Jean Pannetier, Bailli de Touraine.

    De 1350 à 1650, le domaine appartient à la famille de Maillé. Entre 1526 et 1550, le château est construit par René de Maillé.

    Il passe ensuite dans les familles Tiercelin d'Appelvoisin et Barjot de Roncée. Vendu sous le Premier Empire, plusieurs propriétaires se succèdent au XIXème siècle. En 1890, 1891 et 1892, Camille Claudel et Rodin séjournent à plusieurs reprises au château.

    Il est classé monument historique par arrêté du 15 novembre 1946.

    Au milieu des années 1960, il fait l'objet d'une importante campagne de restauration.

    En 2010, il est ouvert au public.

     

    La façade nord et l'aile ouest.

    A droite, l'aile en brique est la partie la plus ancienne du château.

     

    Le château de l'Islette

     

    La façade sud.

    Sur cette façade, les similitudes avec le château d'Azay-le-Rideau apparaissent évidentes. La façade est très régulière, ordonnée, rythmée par des fenêtres de proportions identiques. Les étages sont séparés par un double corps de moulures formant un bandeau. L'ensemble est couronné par un chemin de ronde sur mâchicoulis. Au-dessus de la porte d'entrée subsistent les deux rainures du pont-levis qui permettait d'accéder au château.

     

    Le château de l'Islette

    Le château de l'Islette

    Cartouche sculpté d'époque Renaissance.

    Le château de l'Islette

    Cadran solaire de la seconde moitié du XVIIIème siècle.

     

    Le parc.

    La propriété d'environ 30 hectares s'étire autour de L'Indre. L'élément eau, primordial à l'Islette ( petite île ) est intimement lié à la beauté et au charme du site. La rivière forme aussi la frontière naturelle entre deux communes, celle d'Azay-le-Rideau, rive droite et celle de Cheillé, rive gauche sur laquelle le château est édifié.

     

    Le château de l'Islette

    Le château de l'Islette

    Le château de l'Islette

    Le château de l'Islette

    Le château de l'Islette

    Le château de l'Islette

     

    Demain, nous irons visiter l'intérieur du château.

     

     


    2 commentaires
  • Nous sortons du château.

     

    Le jardin discret.

    Réalisé en 2014 en collaboration avec le propriétaire des jardins de Villandry, il intègre la symétrie des jardins à la française et les plates-bandes à l'anglaise.

     

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le château de Gizeux ( 3 )

     

    La chapelle.

    Construite au XVème siècle et décorée au XIXème siècle par Marie Feuillant.

     

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Voûte en trompe l'oeil étoilée.

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Autel avec son devant en cuir de Cordoue gaufré et peint.

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Les vitraux réalisés par le maître vitrailliste tourangeau Lucien-Léopold Lobin ( 1837-1892 ).

     

    Les écuries.

     

    Le château de Gizeux ( 3 )

     

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le road coach : voiture familiale destinée à de longues courses routières, équipée de larges sièges d'impériale à dossiers fixes.

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le Duc Victoria : voiture française créée en 1880.

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le Spider fabriqué par la famille Rothschild en France, voiture très légère ayant pour fonction d'assurer les déplacements quotidiens et les promenades.

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le Gig : voiture originaire d'Angleterre fabriquée jusqu'en 1930. Sorte de chaise ou de cabriolet très léger composé d'un siège pour deux personnes ouvert sur les côtés et porté par deux longs brancards, le tout monté sur deux roues très hautes. Sa fonction est d'assurer les déplacements quotidiens et les promenades.

    Le château de Gizeux ( 3 )

    Le Landau à 5 glaces d'origine américaine conçu vers 1880-1900 par Henri Binder servant pour les déplacements en ville et pouvant transporter quatre personnes.

    Le château de Gizeux ( 3 )


    4 commentaires
  • Suite de la visite.

     

    Nous descendons du premier étage.

     

    Le château de Gizeux ( 2 )

     Vitrail des armes des Contades et leur devise " Terror Bellis, Decus Pacis " ( " Terreur dans la guerre, sagesse dans la paix " ), devise officielle des Maréchaux de France.

     

    Le rez-de-chaussée.

     

    Le Salon du Maréchal.

     

    Le château de Gizeux ( 2 )

    Le château de Gizeux ( 2 )

     

    Le Salon des Dames.

     

    Le château de Gizeux ( 2 )

     

    La Salle à manger.

     

    Le château de Gizeux ( 2 )

    Le château de Gizeux ( 2 )

     

    La Salle de chasse.

     

    Le château de Gizeux ( 2 )

    Le château de Gizeux ( 2 )

     

    Le Vestibule.

     

    Le château de Gizeux ( 2 )

    L'armoire est le fruit de l'assemblage de panneaux de la Renaissance sauvés du vieux château à la Révolution et retrouvés plus tard dans le vieux poulailler.

     

    La vieille Cuisine.

     

    Le château de Gizeux ( 2 )

    Le château de Gizeux ( 2 )

    Le château de Gizeux ( 2 )

    Interphone de 1901 relié à la chambre des maîtres.

     

    Les Caves.

     

    Le château de Gizeux ( 2 )

     

    Suite et fin demain.

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique