• Le château de Sully-sur-Loire est situé dans le département du Loiret.

     

    Le château de Sully-sur-Loire

     

    Un peu d'histoire.

    Au début du XIIème siècle, les barons de Sully tenaient, sur la rive gauche de la Loire, un puissant donjon. Ils contrôlaient le pont, taxant voyageurs et marchandises sur la route et sur le fleuve.

    Sur la plainte des marchands rançonnés, le roi Philippe-Auguste confisqua la seigneurie et fit bâtir une tour de garnison pour garantir le respect de son autorité.

    Au XIVème siècle furent bâtis le donjon, la cour et la basse-cour.

    En 1602, Maximilien de Béthune, tout puissant ministre et ami d' Henri IV acquit la terre de Sully que le roi, quatre ans plus tard, érigea en duché. Il restaura le château, éprouvé par les guerres de religion, l'adapta à son temps.

    Sous la Régence, le duc de Sully, fit raser la tour de Philippe-Auguste, modifier le logis, à droite de l'entrée, et combler le fossé du donjon, côté cour.

    Le château fut épargné par la Révolution. Le duc, petit-fils du précédent, fit abattre les attributs seigneuriaux, crénaux et mâchicoulis.

    Le château est classé aux monuments historiques en 1928 et ouvert au public à partir de 1933.

    Le Conseil Général du Loiret, propriétaire depuis 1962, assure la restauration, la conservation et l'animation du monument.

     

    Nous sommes passés voir le château sur la route de retour des vacances.

     

    Le château de Sully-sur-Loire

    4 tours d'angle flanquent le donjon rectangulaire du château, sommé d'un chemin de ronde sur mâchicoulis et couvert d'une toiture aux pignons aigus.

     

    Le château de Sully-sur-Loire

    Ses douves d'eau courante provenant de la Sange l'entourent sur trois côtés.

     

    Le château de Sully-sur-Loire

     

    Le château de Sully-sur-Loire

     

    Le château de Sully-sur-Loire

    Le château de Sully-sur-Loire

    Les cyprès chauves , grands arbres longeant " la Promenades des Douves " et  pouvant atteindre 30 à 50 mètres de haut pour un diamètre d'une moyenne de 2 mètres. Ceux bordant la promenade ont 200 ans. Ils sont appelés " chauves " car ils ont la particularité de perdre leurs aiguilles chaque année.

     

    Une visite brève qui m'a laissée un peu sur ma faim.

     


    6 commentaires
  • Après la visite du château, promenade en soirée dans Amboise.

     

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Tour de l'Horloge du XVème siècle restaurée en 1976.

     

    Promenade à Amboise

    Vierge du Beffroi réalisée par Claude Demay d'après l'original de la fin du XIVème siècle, offerte par le Rotary Club d'Amboise le 10 avril 2004.

     

    Promenade à Amboise

    Louis XI Roi de France de 1461 à 1483 par Jean-Louis-Nicolas Jaley en 1838.

     

    Promenade fleurie au bord de la Loire.

     

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise

    Promenade à Amboise


    5 commentaires
  • Nous sortons du château par la galerie d'Aumale et nous voici dans la partie haute du parc.

     

    Les jardins paysagers.

     

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

     

    Le Jardin d'Orient.

     

    Conçu en 2005 par l'artiste-plasticien Rachid Koraïchi en l'honneur de la mémoire des compagnons de l'Emir Abd-el-Kader décédés à Amboise.

     

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

     

    L'ancienne entrée du château.

     

    Le château d'Amboise ( 3 )

     

    Le cèdre du Liban.

     

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

     

    Dans la partie basse du parc.

     

    Le buste de Léonard de Vinci.

     

    A l'emplacement de la collégiale Saint-Florentin ( édifice roman du XIème siècle ) où il fut initialement inhumé. La collégiale est détruite entre 1806 et 1810. Les ossements de Léonard de Vinci sont transférés dans la chapelle Saint-Hubert en 1871.

     

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

     

     

    Avant de quitter le château.

     

    Quelques gargouilles.

     

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Le château d'Amboise ( 3 )

     

    Retour sur la ville.

     

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Vue sur la rue piétonne.

    Le château d'Amboise ( 3 )

    Vue sur la Loire.

     

    J'espère que cette visite vous a plu.

    Dans un prochain article, je vous emmènerai pour une courte balade à Amboise.

     

     

     


    5 commentaires
  • Prêts pour la visite des appartements ?

     

    Le logis gothique.

     

    La salle des gardes.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Le château d'Amboise ( 2 )

     

    Le promenoir des gardes.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Galerie ouverte qui permettait d'observer la navigation sur la Loire et le franchissement du fleuve.

     

    La salle des gardes nobles.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Coffre de marine du XVIIème siècle.

     

    La salle des tambourineurs.

     

    Elle évoque les nombreuses fêtes et bals donnés au château. Son nom fut donné à la faveur d'un séjour à Amboise du roi Louis XIV en 1661.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Sol de carreaux de terre cuite fleurdelisés d'inspiration XVème siècle.

    Cathèdre du Cardinal Georges d'Amboise.

    Statue en encorbellement de Louis IX ( début XIVème siècle ).

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Tapisserie des Flandres de la fin du XVIème siècle " Hommage de la famille de Darius à Alexandre le Grand ".

    Coffre datant du règne de Charles VIII.

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Dressoir gothique.

    Portraits du roi Charles VIII et de la reine Anne de Bretagne.

     

    La salle du Conseil.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Cheminée style gothique avec hotte trapézoïdale décorée de l'épée flamboyante, emblème de Charles VIII.

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Trône orné d'un dais fleurdelisé.

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Cheminée style Renaissance.

    Le château d'Amboise ( 2 )

    A gauche, monogrammes de Charles VIII et d'Anne de Bretagne.

    En haut, à droite ; salamadre, emblème de François Ier ; portrait de François Ier d'après Titien.

    En bas, au milieu, personnages.

    En bas à droite, buste de François Ier style XVIème siècle.

     

    Les appartements Renaissance.

     

    La salle de l'échanson.

     

    L'échanson est l'officier chargé de servir à boire à un roi.

    Salle ornée de tapisseries des manufactures françaises d'Aubusson tissées au XVIIème siècle d'après des cartons de Le Brun.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Le château d'Amboise ( 2 )

    " Le banquet de la reine Esther ".

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Mobilier gothique ( dressoir, coffre ).

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Le château d'Amboise ( 2 )

     

    La chambre d'Henri II.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

     Lit ouvragé de style Henri II aux dimensions imposantes ( 2,18 m * 1,82 m ).

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Tapisseries de Bruxelles et de Tournai fin XVIème siècle - début XVIIème siècle.

    De gauche à droite, arche-banc de Première Renaissance, coffre à bijoux pourvu d'un double fond.

     

    L'antichambre de la Cordelière.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Statue de Saint Michel terrassant le dragon.

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Cheminée avec entrelacs de corde, symbole de l'ordre franciscain et collier de l'ordre de Saint Michel.

    Portrait du roi de France Henri IV ( 1553-1589-1610 ).

     

    Les appartements Orléans.

     

    Le cabinet Orléans-Penthièvre.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

     Buste en bronze du roi Louis XVIII.

    Bureau XIXème siècle.

    Portrait de Louis-Philippe Joseph d'Orléans ( 1747-1793 ).

    Fauteuils Empire.

    Près de la cheminée, chaise avec décor de chinoiserie du XVIIIème siècle.

    Le château d'Amboise ( 2 )

     Portrait du duc de Penthièvre ( 1725-1793 ). 

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Portrait d'Adélaïde de Bourbon-Penthièvres ( 1753-1821 ), héritière du château d'Amboise en 1793.

     

    La chambre d'Orléans.

     

    Mobilier de style " Ier Empire " et " Louis-Philippe ".

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Lit bateau ou " Récamier ".

    Tableau  " Louis-Philippe accompagné de ses fils sortant de Versailles ", d'après Horace Vernet.

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Portrait de Ferdinand-Philippe d'Orléans ( 1810-1842 ), duc d'Orléans.

    Portrait d'Hélène de Mecklembourg-Schwerin ( 1814- 1858 ), duchesse d'Orléans.

     

    Le salon de musique.

    Souvenirs de la famille d'Orléans.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

     Portrait de Madame Adélaïde ( 1777-1847 ) soeur du roi.

    Portrait de François d'Orléans ( 1818-1900 ) prince de Joinville.

    Portrait de Françoise de Bragance ( 1824-1898 ). princesse de Joinville.

    Piano à queue Erard en placage de palissandre de Rio ( XIXème siècle ).

    Harpe Erard ( XIXème siècle ).

    Buste de la reine Marie-Amélie ( 1782-1866 ) épouse de Louis Philippe.

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Portrait de la reine Marie-Amélie avec deux de ses fils, le duc d'Aumale et le duc de Montpensier.

    Buste d'Adélaïde.

    Méridienne Louis-Philippe.

     

    Souvenirs de l'Emir Abd-el-Kader (1808-1883 ), prisonnier d'Etat ayant séjourné au château de novembre 1848 à octobre 1852.

     

    Le château d'Amboise ( 2 )

    Portrait de l'Emir au fusain.

    Photographie de l'Emir sur le pas d'une porte du château.

    Portrait du général Henri d'Orléans ( 1822-1887 ) duc d'Aumale.

     

    Voilà, la visite des appartements est terminée.

    Je vous retrouve prochainement pour une promenade dans le parc du château.

     

     

     


    3 commentaires
  • Le château d'Amboise surplombe la Loire à Amboise dans le département d'Indre-et-Loire.

     

    Le château d'Amboise

     Façade Nord.

     

    Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840.

     

    Le château d'Amboise

    Façade Sud-Ouest.

     

    Avant d'être rattaché à la Couronne, il appartenait depuis plus de quatre siècles à la puissante famille d'Amboise.

     

    A partir de 1434, Amboise devient une demeure royale et Charles VII en fait un véritable palais.

    Le fils de Charles VII, Louis XI fait élever son propre fils, le futur Charles VIII à Amboise.

    Charles VIII fit les premières constructions marquantes dès le début de son règne : la chapelle Saint-Hubert, l'aile dite " Charles VIII " et les deux tours cavalières cylindriques avec rampe hélicoïdale ( la Tour des Minimes et la Tour Heurtault ).

    Charles VIII meurt à Amboise d'une hémorragie cérébrale en 1498 à l'âge de 27 ans après avoir violemment heurté de la tête un linteau de pierre.

    Louis XII, son successeur, fait construire une seconde aile perpendiculaire à l'aile Charles VIII.

    Il cède le domaine à Louise de Savoie qui y élève ses deux enfants, Marguerite d'Angoulême et François ( futur François Ier ).

    Au décès de Louis XII en 1515, François Ier monte sur le trône. La construction du château continue ( achèvement de la Tour Heurtault et réaménagement de l'aile Louis XII ).

     

    Les logis royaux.

     

    Le château d'Amboise

    A gauche, l'aile Charles VIII.

    A droite, l'aile Louis XII et François Ier.

     

    La Tour des Minimes, au Nord.

     

    Le château d'Amboise 

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

    Porte donnant sur la galerie d'Aumale.

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

    Galerie d'Aumale du nom du duc d'Aumale ( 1822-1897 ), cinquième fils du roi Louis-Philippe propriétaire du château à partir de 1895.

     

    La Tour Heurtault, au Sud-Ouest, côté ville.

     

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

     Base des chapiteaux ornée de culs-de-lampe pittoresques. Les personnages présentés deviennent de plus en plus vulgaires au fur et à mesure de la descente de la tour.

     

    La chapelle Saint-Hubert.

     

    Le château d'Amboise

     

    Bâtie en 1493, elle est dédiée à Saint-Hubert, saint patron des chasseurs. Elle est de style gothique flamboyant.

     

    Le château d'Amboise

     

     

    Le château d'Amboise

    Linteau extérieur au-dessus de la porte.

    Saint-Antoine d'Alexandrie en ermite, Saint-Christophe portant l'Enfant Jésus, conversion de Saint-Hubert ( fin XVème siècle ).

    Au-dessus, scène représentant Charles VIII et Anne de Bretagne.

    Le château d'Amboise

    Clocher avec décor de bois de cerf en dédicace à Saint Hubert ( XIXème siècle ).

    Le château d'Amboise

    Le château d'Amboise

    Frises en corniche sculptées par les maitres flamands dans le tuffeau représentant des formes entrelacées de végétaux et d'animaux.

    Vitraux illustrant la vie du roi Louis IX ( Saint-Louis ) par l'atelier de Max Ingrand en 1952.

    Le château d'Amboise

    Sépulture de Léonard de Vinci ( 1452-1519 ).

    Le grand maitre italien a laissé son empreinte éternelle au château puisqu'il obtint du souverain François Ier le privilège d'y être inhumé.

     

    Henri II, fils de François Ier, continue l'agrandissement de l'édifice.

    En 1560, sous le règne éphémère de François II, le château est le théâtre de la conjuration d'Amboise, prélude aux guerres de Religion.

    A partir d'Henri III, les séjours royaux deviennent quasi inexistants. Peu à peu, le château se transforme en prison de luxe pour les grands personnages de l'Etat.

    Une grande partie du château est démolie lors du Ier Empire. Napoléon offre le château à l'ex-consul, Roger Ducos, qui détruit la collégiale Saint-Florentin et le logis des reines entre 1806 et 1810.

    Louis-Philippe Ier hérite du château par le biais de sa mère. Le château est confisqué lors de la Révolution de 1848.

    En 1848, l'Emir Abd-el-Kader et une centaine de compagnons y sont placés en captivité. L'Emir est libéré par Napoléon III le 16 octobre 1852. Un monument à la mémoire des membres de sa suite décédés à Amboise, est érigé en 1853 dans le haut du parc du château.

    En 1873, le château repasse à la famille d'Orléans. Au début du XXème siècle, il est restauré.

    En 1974, Henri d'Orléans ( 1908-1999 ) le confie à la Fondation Saint-Louis dont il est le Président-fondateur.

     

    Dans un prochain article, nous visiterons les appartements du château ...

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique