• Cerbère

    Cerbère, dernière commune française avant d'entrer en Espagne.

    A partir de 1878, Cerbère connait la prospérité. Toutes les activités tournent autour du train et de la frontière avec son transit de marchandises et de personnes.

     

    Cerbère

    Cerbère

     

    Vous pouvez apercevoir en haut à droite le Rayon Vert, hôtel squelette d'un style art déco et style " paquebot " construit entre 1928 et 1932. Il est actuellement en cours de restauration.

     

    En raison de la différence d'écartement des voies ferroviaires ( voies espagnoles 1,668 m voies françaises 1,435 m ), les wagons doivent être déchargés et leurs marchandises transbordées.

     

    Cerbère

     Wagon espagnol transportant des agrumes.

     

    5000 personnes, entre 1878 et 1970, manipulèrent 20 millions de tonnes d'agrumes et 15 millions de marchandises diverses. Pour le transbordement des agrumes, travail délicat, ce sont en majorité des femmes qui sont embauchées. Mal payées pour ce travail pénible, elles se mettent en grève en 1906 alors qu'on leur refuse une augmentation de 25%. C'est le premier mouvement de grève exclusivement féminin de l'histoire. Il dure presqu'un an.

     

    Cerbère

     

    L'église paroissiale Saint-Sauveur édifiée vers 1880 et dédiée à Saint Sauveur ( nom originel de la vallée de Cerbère ).

     

    Cerbère

    Cerbère

     

    A la sortie du village, le cap Cerbère.

     

    Cerbère

    Phare solaire au bout du monde de 1981.

    Il est alimenté par des cellules photovoltaïques, autonome et visible par temps clair à 15 milles nautiques.

     

    Cerbère

    Cerbère

    Cerbère

    Cerbère

     

    « NuagesPortbou, El Port de la Selva, Cadaquès »

  • Commentaires

    9
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 21:24

    Je me disais bien qu'il y en avait un autre. Tes photos de mer et de ciel bleus me font du bien. J'aime la petite église, mais moins le phare. Allez gros bisous EVELYNE

    8
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 18:40

    Nous y avons fait une petite visite en logeant à Banyuls en 1992 .. c'est loin ,  mais si joli et intéressant ce coin de France  .

    Bisous Nathie . Lucette

    7
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 17:42

    De bien belles photos qui me rappellent quelques jours de vacances...Il y a bien longtemps

    et me fait une piqûre de rappel sur l'histoire du train !

    Je ne connaissais pas l'histoire de ce 1er mouvement de grève faites par les femmes !

    Ont-elles cédé ? Ont-elles obtenues gain de cause...?

    Belle fin d'après-midi à toi

    6
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 14:59

    C'est un magnifique endroit ma Nathie. Bises et bon jeudi. ZAZA

    5
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 14:15
    iris

    hello

    je  n'avais  jamais  vu  ce  genre  de  phare  

    et  ce  bleu  de  mer  laisse  rêveur  

    bisous

    edith (iris)

    4
    Odilette Denuit
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 11:17

    super paysages ... nous sommes passés par ce coin pour aller en Espagne il y a quelques années mais nous n'avons pas visité ...  à refaire ... glasses

    3
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 10:54

    Bonjour Nath, tes photos sont magnifiques, j'ai beaucoup aimé celle de phare solaire, je te souhaite une bonne journée, Dominique

    2
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 08:44

    Très bel article sur une ville que je ne connaissais même pas, son hôtel paquebot, et sa statue aux trieuses de marchandises.

    Je te confie celle de Molly Malone en Irlande à Dublin ....... Marchande de poisson , de l'imaginaire populaire.

    A plus. yann.

     

                                                     

    1
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 08:18

    Magnifiques paysages ou la chaine des Pyrénées vient mourir dans la mer

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :