• Histoires d'ânes (1)

    Pour la communauté " Anes & Co ", trois petites histoires qui feront plaisir à Kri, Dany et tous les amis des ânes.

     

     

    L’âne dans le puits.

     

    L’âne est un animal qui nous donne bien des leçons de bonheur. Cette légende en est un exemple formidable. A méditer.

     

    Un paysan avait un vieux puits dangereux qu'il voulait combler. Il remettait sans cesse l'opération jusqu'au jour où son vieil âne tomba dedans.

    Attiré par les cris de l'animal, le paysan essaya de sortir l'âne de ce piège mortel. Mais l'âne était lourd, le puits profond et le paysan essaya sans conviction de secourir son âne en vain.
    Il appela ses voisins qui vinrent lui prêter main-forte. Mais devant la difficulté de la tâche, ils décidèrent de reboucher le puits, d'enterrer vivant l'âne afin de faire cesser ses cris et d'empêcher quelqu'un d'autre d'y tomber.

    Ils se munirent de pelles et commencèrent petit à petit à remplir le puits.

    L'âne cessa bien vite de crier et avec mauvaise conscience, ils redoublèrent d'efforts. Lors d'une pause, un des paysans se pencha et regarda à quel niveau ils avaient comblé le puits. Tout d'abord, il ne vit rien, un épais nuage de poussière flottait, mais il lui semblait apercevoir quelque chose.

    Il attendit que la poussière retombe et à sa grande surprise il constata qu'il avait comblé la moitié du puits, mais surtout que l'âne était là immobile sur le tas de terre !
    Stupéfié par se prodige, ils jetèrent quelques pelletées de terre et virent l'âne s'ébrouer pour faire tomber la terre au sol et la piétiner au fur et à mesure s'élevant ainsi, sans être enseveli en même temps que le niveau du sol !


    Ils continuèrent donc à remplir le puits jusqu'au moment où l'âne put en sortir seul !

     

    Pour être heureux : libérer son coeur de la haine et son esprit des inquiétudes, vivre simplement, donner plus et attendre moins.

     

    100 0741

      La Cabanerie mars 2011.

     

    La légende de St Vincent et son âne.

      

    La taille de la vigne a été «inventée» selon la légende dans le Bugey lors du passage de St Vincent, patron des vignerons. On était en mai, tandis que Saint Vincent bénissait inlassablement les Bugistes, son âne s'en alla flâner sous les ceps. Trouvant à son goût les tendres pousses, broutant ici, broutant plus loin, il en fit son repas.

    Stupeur et désolation quand on s'aperçut de la chose. Il ne restait que le quart peut-être des grappes prometteuses. Mais quelles grappes quand septembre fut venu ! Grosses, juteuses, sucrées à souhait. On venait de découvrir que la vigne méritait d'être taillée ! L'on se promit aussitôt que chaque année le 22 janvier, le Saint serait honoré juste quand commence la taille. Si bien qu'aujourd'hui, aucun vigneron qui se respecte ne laissera passer cette date sans avoir taillé au moins un cep !

      

    100 0736 La Cabanerie mars 2011.

     

     

    Devinette.

     

    Pourquoi les routes de nos montagnes sont-elles sinueuses ?

     

    Autrefois, les ânes de nos montagnes portaient de lourdes charges. Pour éviter de trop peiner lors des montées et de tomber dans des fossés, ils zigzaguaient à travers champs et forêts. Ce sont eux qui ont défini aux hommes le passage des routes.

     

     

    100 0738

    La Cabanerie mars 2011.

    « La Communauté " Le lac du Bourget "Histoires d'ânes (2) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    dany l
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 17:08
    dany															l

    d'ou tu tiens tout ça? !!! ...

    bizzzzzzzzzzzzzz

    4
    dany l
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 17:08
    dany															l

    racontes aussi pourquoi on mettait des bonnets d'ânes aux enfants turbulents ou qui ne travaillaient pas bien à l'école.

    il faut que ça se sache !!!

    3
    Jeudi 17 Mars 2011 à 22:44
    Anne d'AMICO

    Voilà pourquoi j'adore les ânes! Ils sont pleins de sagesse!! La 1ère maxime semble faite pour moi en ce moment... Merci Nathie!

    Je ne fais qu'un passage, je voudrais avoir le temps de passer chez tout le monde petit à petit! Je languis de retrouver mon rythme!

    Gros bisous ma belle!

    2
    Kri
    Jeudi 17 Mars 2011 à 20:09
    Kri

    Je connaissais la première

    Je découvre les autres, avec plaisir!

    Merci Nathie

    1
    Jeudi 17 Mars 2011 à 14:55
    yg86au fil des jours

    J'aime bien ces légendes. Je pars en Alsace demain, j'essaierai de savoir si les vignerons taillent la vigne pour la Saint Vincent.

    Bisous. A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :