• La corde d'enfance

    Pour la communauté " Le casse tête de la semaine ". 

     

    Maman et moi

    Maman et moi, le jour de mon baptême.

     

    La corde d'enfance

     

    O mon Dieu rendez-moi mon petit coeur d'enfant,

    Ce coeur vierge d'amour, d'élan et de tendresse,

    Vierge de souvenirs et de toute détresse

    Que n'a pas défloré le désir étouffant.

     

    O mon Dieu vous savez que mon coeur est bouffant

    De sombre désespoir, avide de caresse,

    Qu'il adore toujours l'impossible déesse

    D'un amour exclusif et jaloux, qui le fend.

     

    O mon Dieu s'il m'arrive parfois de prier

    Simplement - seul toujours - votre miséricorde,

    C'est que l'enfant qui souffre a besoin de crier.

     

    C'est donc qu'il reste encore en ce coeur une corde

    Avide de Beauté, d'entière Pureté,

    Et que n'a pas pu briser, Destin, ta dureté.

     

    Paul Bulliard ( 1911-1943 ).

     

    Moi 1972

    J'ai 8 ans.

     

    Un poème triste et nostalgique que Paul Bulliard a édité en 1939. Il avait trouvé dans la poésie, un moyen de communier avec sa jeune soeur décédée de la tuberculose à l'âge de 15 ans. Il décède à 32 ans de la même maladie.

     

    Un moyen aussi pour moi de vous montrer la belle gosse que j'étais jusqu'à mes 8 ans .

    « FilLes balcons de Yenne ( 5 ) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    dany l
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 16:37
    dany															l

    oh lala !!!!

    la Pepette !!!

    8
    Dimanche 25 Mars 2012 à 16:36
    Jeanne Fadosi

    un poème bien douloureux, qui se comprend en lisant la biographie que tu as mis sur son auteur.

    Je te souhaite une corde d'enfance plus joyeuse 

    7
    Samedi 17 Mars 2012 à 09:23
    bruno

    Très joli poême avec cette corde qui le lie à son Père des cieux. Quant à toi, belle comme tu étais, tu ne peux qu'être encore belle aujourd'hui. Bises

    6
    Vendredi 16 Mars 2012 à 22:41
    gigi

    Tu étais un magnifique bébé, et une jolie demoiselle , merci de partager ces souvenirs avec nous. Bisous. Ginette

    5
    Vendredi 16 Mars 2012 à 16:55
    lizagrèce

    Un lien souvent indéfectible !

    4
    Vendredi 16 Mars 2012 à 14:02

    oh je suis touchée par ce beau poême que je ne connaissais pas et j'aime la façon dont tu l'as illustré..j'aime vraiment beaucoup! merci du partage..Bonne journée à toi.Bises

    3
    Vendredi 16 Mars 2012 à 13:18
    Laure

    Waouh elle te ressemble beaucoup ta mère, non ?!

    Le poème est très beau, je ne connaissais pas merci !

     

    2
    Vendredi 16 Mars 2012 à 12:32
    Pasteline

    MAIS TU ES TOUJOURS BELLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    pourquoi en douter? tu es différente, très certainement mais tu dégages une vraie beauté intérieure, elle se ressent à travers tes articles!

    la corde est très belle et depuis elle a du très certainement se rallonger

    gros bisous et très belle journée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Vendredi 16 Mars 2012 à 11:45
    ZAZA

    Tu étais mimi ma Nathie, et ce poème que tu a choisi pour illustrer ce thème est très beau. Bises et bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :