• La mort de deux centenaires

    Un cèdre de 25 mètres et un séquoia de 30 mètres ont été abattus au bord de la rue de la Louvatière à Belley.

     

    La mort de deux centenaires

     

     

    La mort de deux centenaires

     

    La mort de deux centenaires

     

    En mauvaise santé, ils présentaient des risques pour la sécurité des riverains.

    « La colline du JugeantAprès-midi zénitude »

  • Commentaires

    8
    Dimanche 12 Mai 2013 à 09:18

    Désolation mais parfois c'est obligé

    Bon dimanche!

    7
    Jeudi 9 Mai 2013 à 11:15

    que c'est triste! mais si ils étaient vraiment dangereux... gros bisous Nathie. cathy

    6
    Mercredi 8 Mai 2013 à 18:13

    Je n'aime pas voir les arbres tombés à terre, mais parfois c'est une obligation. Nous avons coupé nous aussi cette année un gros bouleau âgé de 30 ans, date de notre emménagement ici. Bisous Nathalie et merci pour tes visites sur mon blog. EVELYNE

    5
    nanne Profil de nanne
    Mercredi 8 Mai 2013 à 10:16

    Je n'aime pas non plus voir tomber des arbres . Jai l'impresion que les arbres sont vivants .. mais ils le sont bien quelque part , non ? Bises Lucette

    4
    Mercredi 8 Mai 2013 à 10:04

    Bonjour Nathie, je n'aime pas voir abattre des arbres, mais quand ils sont malades on ne peut faire autrement. Dommage quand même. Bisous. Gigi

    3
    Mercredi 8 Mai 2013 à 08:23

    Coucou ma Nathie. C'est toujours triste de devoir abattre de beaux arbres, cela me fait toujours mal au coeur. Mais quand il sagit de sécurité, nous n'avons pas le choix. Bises et bon 8 mai ma douce

    2
    Ymi
    Mercredi 8 Mai 2013 à 07:19

    Les arbres abattus et couchés me rendent toujours triste.

    Bonne journée, Nathie.

    Bises.

    1
    diane01
    Mercredi 8 Mai 2013 à 04:45
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :