• Aujourd'hui, nous allons visiter une partie typique de la ville ancienne.

     

    Les allées.

     

    Prenant naissance entre les boutiques de la place Saint-Léger, ces ruelles, le plus souvent couvertes, sont de longs couloirs parallèles permettant de circuler à travers d'importants pâtés de maisons. Elles desservent aussi des cours communes, créant un réseau dense et labyrinthique. 

    Cette voirie particulière résulte de la grande profondeur des bâtiments, héritage du " toisé ", impôt très élevé à Chambéry calculé sur la largeur des façades principales des maisons au XIVème siècle ayant incité les habitants à construire des bâtiments étroits et profonds offrant ainsi une façade dont la largeur moyenne ne dépassait pas quatre mètres. Ce type de parcellaire, dit " en lanière " a façonné l'urbanisme très particulier de la ville ancienne.

    Voici quelques-unes de ces allées où nous avons déambulé avec beaucoup de plaisir.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

    Porte de Celse Morin édifiée vers 1550. Sauvée des ruines du bombardement de 1944, elle a été réédifiée en 1982.

    Hémisphères en creux et en reliefs tétraèdres entourant l'inscription " Celsus Morineus me posuit ".

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 3 )


    5 commentaires
  • Suite de notre journée à Chambéry.

     

    La place Saint-Léger.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    Sculpture de la Vierge à l'Enfant.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    Le gnomon de la place Saint-Léger, méridienne du temps moyen que le maître-horloger Alphonse Blanc installa en 1840.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    La fontaine des Marmousets, une belle fontaine de style romantique représentant des chérubins soulevant une petite vasque dont l'eau se déverse dans un grand bassin octogonal.

    Malgré son apparence ancienne, cette fontaine a été réalisée en 1975. Son bassin est la réplique de l'ancienne fontaine de Lans, première fontaine monumentale construite à Chambéry en 1670 et détruite en 1864 lors de la construction de l'Hôtel de Ville.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    La Tour de l'Horloge recomposée en 1902.

     

    La cour de l'Horloge comporte des peintures en trompe-l'oeil représentant des loggias en bois avec des personnages visibles au balcon.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

     

    Deux enseignes.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )

    Chambéry en suivant les éléphants ( 2 )


    4 commentaires
  • Souvenirs d'une merveilleuse journée passée en compagnie de mes aminautes, Patricia, Evelyne et Philippe à la découverte du patrimoine chambeyrien.

     

    La place du Palais de Justice.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    Le Palais de Justice de style néo-classique sarde, érigé entre 1850 et 1860, est le dernier bâtiment public construit avant le rattachement de la Savoie à la France.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    Statue d'Antoine Favre réalisée par le sculpteur Guméry en 1865.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 ) Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    Ses deux allégories, la science et la jurisprudence.

     

    La place de Genève.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    La Chapelle Vaugelas à l'élégante façade baroque aux belles lignes courbes ( 1726 ).

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    Armoiries de Chambéry entourées de lévriers. La devise CUSTODIBUS ISTIS évoque les gardiens de la ville.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

     

    La rue Basse du Château.

     

    Rue du XIVème siècle, principal accès au château dès sa construction. A la fois étroite et sinueuse, elle est celle qui évoque le plus la vie médiévale.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

     

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    Boutique chambérienne du XVème siècle avec son banc de pierre.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 ) Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    Fenêtres.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 ) Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    De Fil en Aiguille.

     

    Chambéry en suivant les éléphants ( 1 )

    Le dernier " pont abrité " ou " pontet " qui permettait de relier deux immeubles en passant au-dessus de la rue. Les autres ont été démolis, car ils favorisaient la propagation des incendies d'un îlot à l'autre.

     

    La suite prochainement ... 


    6 commentaires
  • Quelques photos prises au Bourget-du-Lac dimanche 21 février.

     

    Le lac du Bourget au Bourget-du-Lac

    Le port.

     

    Le lac du Bourget au Bourget-du-Lac

    Le lac du Bourget au Bourget-du-Lac

    Le lac cher à Lamartine.

     

    Le lac du Bourget au Bourget-du-Lac

    La plage et les montagnes enneigées au loin.


    7 commentaires
  • Quelques cartes anciennes de Savoie.

     

    La Savoie autrefois

     

    La Savoie autrefois


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique