• Le château de La Roche-Guyon ( 1 )

    Un premier château troglodytique est édifié à La Roche-Guyon pour défendre l'Île-de-France, territoire royal, dans le cadre de la fortification de l'Epte.

    Vers 1190, un donjon est édifié, relié au château par un escalier souterrain d'une centaine de marches creusé dans la falaise. Il domine les vallées de la Seine et de l'Epte dans une position stratégique exceptionnelle.

    Au XIIIème siècle est construit le manoir d'en bas qui fait peu à peu disparaître le château troglodytique, l'ensemble constituant une remarquable forteresse double.

    A la Renaissance, les Silly donnent de l'ampleur au château en ouvrant de nouvelles fenêtres sur la façade sud du corps du logis et en créant notamment les terrasses soutenues par les arcades visibles dans la cour des écuries.

    Au XVIIIème siècle, l'architecture du château est profondément remaniée par le duc Alexandre de La Rochefoucauld et sa fille la duchesse d'Enville. La cour des écuries, entourée de douves, est close par un magnifique portail aux armes des La Rochefoucauld.

    Le château est classé au titre des monuments historiques en 1943.

    En février 1944, le Maréchal Rommel le réquisitionne pour en faire son quartier général. Le château est libéré par les Américains en août 1944. Cependant, les bombes ont anéanti les communs du château, la toiture des écuries s'effondre et le château lui-même est éventré.

    Après guerre, de longues restaurations s'engagent : tour carrée en 1946, couverture de l'escalier d'honneur et passage de la chapelle en 1948, une partie des intérieurs de 1948 à 1953, les écuries en 1956, les communs en 1959.

    En 1987, la succession la duchesse de La Roche-Guyon fait vendre aux enchères le mobilier, la décoration et la bibliothèque. Depuis, le manoir a pâti d'actes de vandalisme qui, conjugués au manque d'entretien, ont rendu sa restauration à nouveau nécessaire. Cédé, après bien des vicissitudes qui le vident de son contenu, par bail emphytéotique, au Conseil Général du Val d'Oise, l'imposant château resté la propriété de la famille de La Rochefoucauld est ouvert au public depuis 1994 et reprend peu à peu vie.

     

     Le château de La Roche-Guyon

     Le château de La Roche-Guyon

     Le château de La Roche-Guyon

    Les écuries.

     Le château de La Roche-Guyon

    Le portail.

     Le château de La Roche-Guyon

    Le donjon.

     Le château de La Roche-Guyon

    La Terrasse sud et la Tour carrée avec ses meurtrières et ses mâchicoulis. Elle servait de tour de guet.

     Le château de La Roche-Guyon

    Herse et entrée primitive du château murée au XVIIIème siècle.

     

    Escalier d'honneur menant aux Salons.

     

     Le château de La Roche-Guyon

     

    Le Petit salon.

     

     Le château de La Roche-Guyon

    Plan terrier du duché de La Roche-Guyon.

     Le château de La Roche-Guyon

     Le château de La Roche-Guyon

    " Le Petit Nobis " représentant un enfant de la famille de La Rochefoucauld peint par Antoine de La Rochefoucauld ( 1862-1959 ) signé et daté 1893.

     

    Le Grand Salon avec ses tapisseries des Gobelins.

     

     Le château de La Roche-Guyon

    La toilette d'Esther.

     Le château de La Roche-Guyon

    Le dédain de Mardochée.

     Le château de La Roche-Guyon

    La condamnation d'Aman.

     Le château de La Roche-Guyon

    Le couronnement d'Esther.

     

    Le cabinet aux papiers peints chinois du XVIIIème siècle.

     

     Le château de La Roche-Guyon

     

    La Chambre de la duchesse Zénaïde.

     

     Le château de La Roche-Guyon

     

    La bibliothèque.

     

     Le château de La Roche-Guyon

     

    Suite de la visite demain ...

    « Château-GaillardLe château de La Roche-Guyon ( 2 ) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Septembre à 09:44
    Josette

    belle visite mais quelle tristesse cette bibliothèque !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :