• Le château de Langeais ( 2 )

    Aujourd'hui, nous allons commencer la visite de l'intérieur du château de Louis XI, aidés du plan du site officiel du château et des nombreuses explications trouvées sur place.

    Nous suivrons la vie de Charles VIII, fils de Louis XI et de Charlotte de Savoie, et de son épouse, Anne de Bretagne. 

     

    Le château de Langeais ( 2 )

     

    Salle 2 : Salon des boiseries peintes.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    La cheminée.

     

    Les murs sont ornés de boiseries peintes au XIXème siècle présentant des fenestrages gothiques en haut et des plis de serviettes en bas, décors caractéristiques du XVème siècle.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

     Grand coffre en noyer sculpté de fenestrages gothiques sur ses trois faces.

    Au dessus, tryptique du XVème siècle : panneau central, une dame devant une baie ; à gauche, un roi rend la justice ; à droite, un seigneur et une dame sont attablés.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    Petit coffre du XVIème siècle décoré d'oves en bas avec un panneau central flanqué de deux fleurs de lys.

     

    Le château de Langeais ( 2 ) Le château de Langeais ( 2 )

    Bas reliefs du XVème siècle en bois représentant deux passages de la Passion du Christ : la Flagellation et le Baiser de Judas.

     

    Salle 3 : Salon des Mille fleurs.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    La cheminée.

     

    Les tapisseries faisaient partie du mobilier du Moyen-Âge. Elles isolaient de la pierre froide, atténuaient les courants d'air et décoraient les pièces. Trois tapisseries aux Mille fleurs réalisées au XVIème siècle sont tendues au mur, fond de fleurs et d'animaux sur lequel sont parfois intégrés des personnages.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    A gauche, chaire : constituée sur la base d'un coffre, accotoirs supportés chacun par trois balustres cannelés et un dossier ouvrant à charnières qui servait d'écritoire.

    A droite, banc : coffre aménagé avec accotoirs et un dossier.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    Crédence : coffre à pans coupés monté sur pieds.

     

    Salle 4 : Salle de la devise.

     

    L'emblème d'Anne de Bretagne, l'hermine, est représenté sur les carreaux du pavement sous sa forme héraldique d'une queue d'hermine, à côté de celui de Charles VIII, la fleur de lis.

     

    Le château de Langeais ( 2 ) 

    Le château de Langeais ( 2 )

     

    Ces deux motifs sculptés figurent sur le coffre du XVIème siècle au-dessus duquel les portraits des époux prennent place.

      

    Le château de Langeais ( 2 )

     

    On peut lire sur la peinture murale, à côté des initiales des époux royaux ( K : Kardus pour Charles ) la devise d'Anne " Potius mori quam foe dari " ( " La mort plutôt que le déshonneur " ).

    Sur le coffre sont exposées des serrures, dont une est ornée d'un dragon et le buste du philosophe romain Sénèque dont l'oeuvre était beaucoup lue au Moyen-Âge.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

     

    Salle 5 : Salle du banquet.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    Le château de Langeais ( 2 )

     Table dressée pour le repas seigneurial.

     

    Tapisseries flamandes de la fin du XVème siècle relatant les épisodes de la chasse au cerf.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    La Mise à mort du cerf servi à l'épée cependant que l'on sonne le cor.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    La Curée offerte aux chiens qui se précipitent pour lécher le sang de la bête dont on ouvre le ventre après l'avoir " branchée " à la fourche d'un arbre.

     

    Salle 6 : Chambre de parement.

     

    Chambre servant à la réception d'invités de marque.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

     

     Les tapisseries.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    A droite, la Prédication de Saint Jean-Baptiste tissée de laine et de soie à Tours vers 1527. Décor de pilastres et de chapiteaux corinthiens et costumes des personnages de style Renaissance. Saint Jean-Baptiste dit à Saint Saturnin en montrant Jésus au loin : " Je baptise dans l'eau, il baptisera dans l'Esprit saint ".

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    La Crucifixion : le Christ en croix est entouré de la Vierge et de Saint Jean. A l'arrière-plan, un paysage urbain avec des clochers et un port fluvial.

     

    Salle 7 :  Chambre de retrait.

     

    Pièce destinée à accueillir les amis proches.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    Reproduction d'un modèle du XIIIème siècle.

    Le ciel de lit est suspendu par des cordages directement aux poutres du plafond. L'un des rideaux est relevé en noeud ou en boule indiquant qu'un éventuel invité est le bienvenu. 

     

    Deux " Verdures " du XVIème siècle.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    A gauche : animaux fantastiques.

    A droite : animaux exotiques ( dromadaire, lion, singes ) évoluent dans une forêt imaginaire, alors que se dresse, à l'arrière-plan, une ville occidentale.

     

    Salle 8 : Salle du mariage.

     

    Le château de Langeais ( 2 )

    Scène reconstituant le mariage de Charles VIII et de la duchesse Anne de Bretagne, le 6 décembre 1491.

     

    Le mariage de Charles VIII et d'Anne de Bretagne fut un mariage secret : la cérémonie se déroula très tôt le matin au château de Langeais. Anne et Charles se rencontrent pour la première fois. La jeune duchesse a revêtu une superbe robe de soie blanche brodée d'or et un lourd manteau d'hermine bordé d'écureuil noir. Derrière Charles VIII se tient sa soeur aînée, Anne de Beaujeu qui fut régente pendant l'enfance du roi. Elle est accompagnée de son époux, Pierre de Beaujeu. Les deux évêques portent la chape brodée et la mitre, ils ont en main la crosse, insigne de leur autorité. La scène de droite présente la lecture du contrat de mariage. Le chancelier de France, Guillaume de Rochefort en donne la lecture, le notaire de Tours qui l'avait rédigé est assis à son côté. Le prince d'Orange et le duc Louis d'Orléans ( vêtu d'un superbe manteau brodé à son emblème, le porc-épic ), cousin de Charles VIII sont témoins.

     

    Demain, nous continuerons notre visite.

    « Le château de Langeais ( 1 )Le château de Langeais ( 3 ) »

  • Commentaires

    8
    Samedi 17 Octobre 2015 à 11:10

    je suis admiratif des boiseries, même si elles sont vraiment très présentes dans certaines pièces.

    On les voit arborer les draperies et tissus, rendus par les mouvements du bois.

    Merci à toi pour tes fidèles visites. A tantôt, si tu le veux.

     

    7
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 23:53

    Tu fais un guide formidable. Je me rappelle en effet de cette reconstitution mais pas du tout des autres pièces. Le mobilier est quand même assez lourd. Bisous EVELYNE

      • Vendredi 16 Octobre 2015 à 10:04

        Eh oui, c'est encore le Moyen-Âge !

        Bisous.

    6
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 15:13

    une formidable suite de la visite que tu nous offre

    de beaux meubles et tapisseries

    gros bisous

    patricia

    5
    Marie A
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 08:39

    Et la visite se poursuite aussi superbe qu'au début !!!

    des meubles aux tapisseries, tu fais revivre le Moyen-Âge et ses moeurs incroyablement.

    Je continue avec bonheur . . .

    4
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 18:39

    Visite très intéressante de ce château . Que de trésors à admirer dans chacune des pièces.

    Bisous Nath.

    3
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 10:04

    c'est très beau! tout ce bois scupté, c'est impressionnant, et les tapisseries, quelles merveiles! gros bisous Nathie. cathy

    2
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 09:48

    Toute ces salles sont magnifiques Nathie et j'adore tout particulièrement les cheminées. Bises et bon mercredi. ZAZA

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :