• Le château de Selles-sur-Cher

    Thibault Ier de Blois, dit Le Tricheur, fait bâtir vers 950 un donjon et une enceinte de protection. En 1212, Robert de Courtenay construit un nouveau château avec trois tours d'angle et une maison de gardien.

    Au début du XVIIème siècle, Philippe de Béthune ( 1565-1649 ), frère de Sully, fait construire une vaste demeure. En subsistent la galerie à oculi au dessus des douves et les deux pavillons.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Le château de Selles-sur-Cher

    Douves de 21 mètres de largeur.

     

    Inscrit aux monuments historiques en 1926, il est finalement classé en 1985.

    Le château est délaissé en 2002. En 2012, des bénévoles férus de patrimoine le sauvent de l'oubli. Ils le rénovent et l'ouvrent au public jusqu'à le faire apparaître à nouveau sur la liste des châteaux de la Loire.

     

    Deux architectures sont visibles: une partie dite château médiéval située à l'ouest et une partie du XVIIème siècle.

     

    Le pavillon Béthune, baptisé ainsi en l'honneur de son illustre propriétaire.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Le château de Selles-sur-Cher

    Porte du carillon surmontée de trois cloches servant d'horloge au XVIIème siècle.

    Fronton avec les armes de Philippe de Béthune.

    Le château de Selles-sur-Cher

    Mécanisme du carillon.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

     

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Le château de Selles-sur-Cher

     Les appartements du pavillon de Béthune.

     

     

    La galerie et ses sculptures.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

     

    Le parc.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Cèdre du Liban installé au XVIIIème siècle de 34,60 mètre de hauteur et 7,85 mètres de circonférence. Labellisé arbre remarquable de France le 30 mars 2016.

    Le château de Selles-sur-Cher

    Puits.

     

    Le château médiéval.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Porterie des offices : pavillon carré du XVIIème marquant l'entrée des communs coiffé d'un toit pyramidal analogue aux toits des pavillons Béthune et Sully, assurant ainsi la continuité architecturale.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Porte Jeanne d'Arc ( 1412-1431 ). C'est par cette porte datant du XIIIème siècle que passèrent Jeanne d'Arc et Charles VII à la tête d'une armée de 3000 hommes se portant au secours de la ville d'Orléans délivrée le 8 mai 1429.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Porte Henri IV ( 1553-1610 ). Porte du XVIIème siècle richement décorée " à la grecque " ( deux pilastres ioniques, une frise de rinceaux et un fronton ) empruntée par Philippe de Béthune pour accéder à ses appartements dits les " Pavillons Dorés ".

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Porte du Gueslin ( 1320-1380 ) par laquelle les serviteurs se rendaient au commun.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Tour du coq, vestige du XIIIème siècle.

     

    Le château de Selles-sur-Cher

    Le château de Selles-sur-Cher

    Appartements.

    « Le château de Chémery9 ans ( 2 ) »

  • Commentaires

    3
    Jeudi 25 Avril à 10:43

    magnifique visite guidée à tes cotés par tes très belles photos et tes explications, je ne connaissais pas bien sur, c'est très joli vraiment

    gros bisous

    patricia

    2
    Mercredi 24 Avril à 10:20

    Je ne connaissais pas celui-ci non plus. Des châteaux vraiment habitables. Tes billets toujours aussi bien détaillés. Bisous à vous deux.

    1
    Mardi 23 Avril à 11:32

    tu nous gâte avec ces chateaux, merci. gros bisous Nathie. cathy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :