• Le château de Sully-sur-Loire

    Le château de Sully-sur-Loire est situé dans le département du Loiret.

     

    Le château de Sully-sur-Loire

     

    Un peu d'histoire.

    Au début du XIIème siècle, les barons de Sully tenaient, sur la rive gauche de la Loire, un puissant donjon. Ils contrôlaient le pont, taxant voyageurs et marchandises sur la route et sur le fleuve.

    Sur la plainte des marchands rançonnés, le roi Philippe-Auguste confisqua la seigneurie et fit bâtir une tour de garnison pour garantir le respect de son autorité.

    Au XIVème siècle furent bâtis le donjon, la cour et la basse-cour.

    En 1602, Maximilien de Béthune, tout puissant ministre et ami d' Henri IV acquit la terre de Sully que le roi, quatre ans plus tard, érigea en duché. Il restaura le château, éprouvé par les guerres de religion, l'adapta à son temps.

    Sous la Régence, le duc de Sully, fit raser la tour de Philippe-Auguste, modifier le logis, à droite de l'entrée, et combler le fossé du donjon, côté cour.

    Le château fut épargné par la Révolution. Le duc, petit-fils du précédent, fit abattre les attributs seigneuriaux, crénaux et mâchicoulis.

    Le château est classé aux monuments historiques en 1928 et ouvert au public à partir de 1933.

    Le Conseil Général du Loiret, propriétaire depuis 1962, assure la restauration, la conservation et l'animation du monument.

     

    Nous sommes passés voir le château sur la route de retour des vacances.

     

    Le château de Sully-sur-Loire

    4 tours d'angle flanquent le donjon rectangulaire du château, sommé d'un chemin de ronde sur mâchicoulis et couvert d'une toiture aux pignons aigus.

     

    Le château de Sully-sur-Loire

    Ses douves d'eau courante provenant de la Sange l'entourent sur trois côtés.

     

    Le château de Sully-sur-Loire

     

    Le château de Sully-sur-Loire

     

    Le château de Sully-sur-Loire

    Le château de Sully-sur-Loire

    Les cyprès chauves , grands arbres longeant " la Promenades des Douves " et  pouvant atteindre 30 à 50 mètres de haut pour un diamètre d'une moyenne de 2 mètres. Ceux bordant la promenade ont 200 ans. Ils sont appelés " chauves " car ils ont la particularité de perdre leurs aiguilles chaque année.

     

    Une visite brève qui m'a laissée un peu sur ma faim.

     

    « Si Vongnes m'était contéSouvenirs d'Halloween »

  • Commentaires

    6
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 20:25

    J'ai vu l'extérieur de ce château en compagnie de Chris et Monique. L'eau d'ailleurs était un peu poluée et très très verte. Bisous EVELYNE

    5
    sergio
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 18:15

    j'aime beaucoup,il est à vendre ?

     

    4
    Mardi 3 Novembre 2015 à 10:37

    Je ne vois pas tes photos ? 

    Bisous Nathalie !

    3
    Lundi 2 Novembre 2015 à 15:06

    Je ne vois pas les photos, mais pas grave car je l'ai déjà vu en photo et il est superbe, j'aime les châteaux, bisous

    2
    Lundi 2 Novembre 2015 à 11:06

    Je n'ai pas de photos, je reviendrai tantôt pour admirer ce beau château. Le texte est déjà intéressant

    A tantôt, bisous

    1
    calinquette
    Lundi 2 Novembre 2015 à 07:29

    Il n'empêche que c'est encore un beau morceau de patrimoine que tu nous montrer là ! Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :