• Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme sont situées au Nord de l'Isère sur les contreforts du Bugey.

    L'histoire des Grottes débute probablement à l'ère tertiaire ( ère cénozoïque ) il y a 5 à 2 millions d'années. Le façonnement des grottes s'est opéré en plusieurs étapes en fonction des variations du niveau de l'eau. De nombreuses fouilles ont mis au jour du matériel du Paléolitique supérieur ( 40 000 ans avant JC ) au Mérovingien ( vers 400 ).

    Au cours du temps, les grottes ont accueilli des hommes préhistoriques, des druides, des romains et des chrétiens, les réfugiés de la bataille d'Anthon en 1430, le Roi de France François Ier en 1516 et le contrebandier Louis Mandrin au XVIIIème siècle.

    Elles sont visitées depuis 1807.

     

    Il était grand temps que je les visite à mon tour cool

    J'étais accompagnée de ma fille Gwenaëlle.

    Les visites sont libres, le parcours très bien balisé et les explications claires.

    Grâce à Gwenaëlle, au plan et aux explications données tout au long du parcours, vous allez, je l'espère, apprécier cette visite.

     

    Les Grottes de La Balme

     

    Suivons le guide.

     

    Les Grottes de La Balme

     

    Le porche d'entrée.

     

    Creusé dans le calcaire ( roche sédimentaire datant de 170 millions d'année ), ce porche de 35 mètres de haut et de 28 mètres de large, abrite deux chapelles superposées du IXème et XIVème siècle.

     

    Les Grottes de La Balme

      

    Les hommes préhistoriques.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Reconstitution d'un camp.

     

    Le labyrinthe de Mandrin, la route du trésor.

     

    Célèbre contrebandier du XVIIIème siècle, Mandrin, " Robin des Bois " de l'époque, serait venu se cacher dans les Grottes de La Balme pour échapper à la Marée Chaussée. Il fut jugé le 24 mai 1755 à Valence puis exécuté le 26 mai.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    La malle au trésor est malheureusement vide !

    Les Grottes de La Balme

    Marmite de géant : " trou " formé par le travail de l'eau lors de la fonte des glaciers.

     

    Il faut maintenant revenir sur nos pas pour continuer la visite.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

     

    Les gours ( petits bassins ).

     

    Etonnants par leur nombre et leur profondeur, ils sont constitués d'un dépôt de calcite ( minéral chimique composé de carbonate naturel de calcium ) laissé par l'écoulement de l'eau sur un éboulis de roche.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

     

    Nous allons nous diriger vers la galerie du lac.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

     

    Le lac souterrain, beauté mystique.

     

    Il mesure 130 mètres de long mais se prolonge par 3,5 kilomètres de galeries de rivière souterraine. Les plongeurs ont découvert 6 siphons sur cette distance. La première exploration connue du lac date du XVème siècle mais à l'heure actuelle, le mystère de l'origine de l'eau reste entier.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Quelques pièces de monnaie.

    Les Grottes de La Balme

    A quelques mètres, le voile de la mariée.

    Au début du XXème siècle, la visite des Grottes comprenait une promenade en barque sur le lac. Une embarcation fit naufrage et une seule personne eut la vie sauve parmi les onze visiteurs. En l'honneur d'un couple de jeunes mariés décédés lors de cet accident, cette concrétion porte le nom de " voile de la mariée ".

     

    Il va falloir maintenant monter pour accéder au belvédère.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    La grande coupole impressionnante avec ses 40 mètres de hauteur. Cette salle dessert toutes les galeries des Grottes et a abrité des bals et même des pièces de théâtre au début du siècle dernier.

    Deux photos fournies par Les Grottes de La Balme, les miennes étant très décevantes.

     

    Nous continuons le parcours en direction de la galerie du désert.

     

    Les Grottes de La Balme

    Le Moine.

    Cette stalagmite est la plus grande des Grottes avec ses 3 mètres de haut. Elle est toujours en " formation ", des gouttes d'eau tombant sur sa tête.

    Les Grottes de La Balme

    Le saule pleureur ( draperie ).

    Une draperie est une concrétion fine se développant à partir d'une paroi verticale ou inclinée et ressemblant à un tissu. Le " saule pleureur " en est l'un des exemples les plus remarquables.

     

    La galerie du désert.

     

    Des animaux sont présents tout au long de cette galerie. Place à l'imagination.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

     

    Alors qu'avez-vous vu ?

     

    La grande fontaine.

     

    Cette colonne ( rencontre d'une stalagmite et d'une stalagtite ), entourée de gours est située à l'endroit le plus éloigné de l'entrée des Grottes de La Balme.

     

    Les Grottes de La Balme

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

     Imaginez le clapotis de l'eau, agréable mélodie.  

     

    La cheminée des chauve-souris.

     

    Près de 500 chauve-souris habitent au dessus de nos têtes. Nous n'en avons pas vu une seule. C'est le début de l'hibernation.

     

    Les Grottes de La Balme

     

    Le labyrinthe de François Ier.

     

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

    Les Grottes de La Balme

     

    Et une superbe surprise ...

     

    Les Grottes de La Balme

    François Ier.

    Le célèbre roi, qui visita les Grottes de La Balme en 1516, fut peint par Théodore Levigne ( peintre lyonnais en 1882 ). Ce dernier ayant " profité de la vie " à l'auberge du village ( qui gérait aussi la visite des Grottes à l'époque ) se retrouva sans le sou au moment de payer son séjour et proposa cette peinture ( réalisée en 6 heures de bougie ) pour s'acquitter de sa dette.

     

    Voilà, la visite est terminée erf

     

    J'espère que vous serez indulgents quant à la qualité de mes photos. C'est là qu'on voit la différence entre amateurisme et professionnalisme.

    Je souhaite que ce reportage vous aura donné envie d'aller visiter ces grottes grandioses et magiques.

    Pour plus de renseignements  Les Grottes de La Balme

     

    Merci à Jean-Michel Colomb, directeur des Grottes de La Balme, de nous avoir si gentiment invitées.

    Merci à Gwenaëlle de m'avoir accompagnée. 

     

     

    « Ombres et lumières de l'automne ( 2 )24 heures photo ( 7 ) »

  • Commentaires

    13
    Mardi 13 Décembre 2016 à 18:20

    Beau reportage de grottes dont j'ignorais l'existence. Il faut dire que je ne connais le Bugey que de nom. Merci pour la balade

    belle soirée

    12
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 20:32

    elles sont magnifiques ces grottes! merci!!! quand aux animaux, honte à moi et à mon manque d'imagination...je n'ai rien vu oops. gros bisous Nathie. cathy

    11
    Odilette De Nuit
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 17:50

    super souvenirs pour moi ... arrivée dans la région en 1983 .... ça date faudrait que j'y retourne avec mes petits fils je pense qu'ils aimeraient, leur papa les a visité dans mon petit ventre qui commençait à s'arrondir ....

    10
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 17:41

    Une excellente visite Nathalie , et tu es un super guide :-) les photos sont très bien !!

    pour les animaux , en premier j'ai vu une grenouille , mais pour le reste ?? 

    Bonne fin d'après midi Nathalie , bises !

      • Vendredi 30 Octobre 2015 à 19:39

        Le super guide, c'est Gwenaëlle wink2 

        Pour les animaux, moi aussi j'avais vu une grenouille et ma fille qui avait vu autre chose a bien ri de moi. Ah, l'imagination !

        Bises, Nadine, bonne soirée.

    9
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 12:07

    Quelle belle balade avec ces grottes de la Balme. Contrairement à ce que tu dis, les photos sont belles et nous donnent vraiment envie d'y aller. Le portrait de François Ier est étonnant dans les grottes. Félicitations à  Gwenaëlle qui est très jolie. Question animaux je ne vois pas grand chose si ce n'est un saurien en premier mais je ne doute pas une seconde que Patricia va nous en trouver plein. Merci pour cette visite enrichissante. Bisous à vous deux. EVELYNE

    8
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 10:38

    Une belle ballade souterraine, et tes photos sont superbes, tu n'as pas démérité du tout.

    Mais j'aurai pas aimé y habiter, car au temps des hommes préhistoriques, ils n'avaient que des torches pour s'éclairer.

    Bisous, bon vendredi

    7
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 09:59

    j'adore visiter des grottes, celle ci a l'air immense!!! quelle incroyable surprise de trouver François 1er!!!

    les photos donnent envie de faire la visite!!!!

    bonne journée

    à bientôt

    danièle

    6
    sergio
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 09:33

    Bonjour ma chére Nat;Merci pour ce brillant reportage,je sais enfin à quoi ressemblent ces fameuses grottes!La premiére réflexion qui me vient à l'esprit,c'est que les locataires de ce vaste ensemble résidentiel,avaient bien de la chance,combien à l'époque,avaient un logement à température constante,avec douches,piscines intérieures etc...?La deuxiéme constatation,c'est que ta fille à l'air plus grande que toi;allez,je vous embrasse toutes deux...

     

    ...

      • Vendredi 30 Octobre 2015 à 09:59

        Tu constates bien, Serge. Gwenaëlle est plus grande que moi !

        Je t'embrasse aussi.

    5
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 07:51

    Un très beau site que tu nous fais découvrir, au vu des images que tu nous as présenté, j'imagine que la visite de ces grottes nécessite une bonne condition physique

    Amicalement

    Claude

      • Vendredi 30 Octobre 2015 à 08:38

        Pas besoin d'une excellente condition physique. Les labyrinthes sont étroits donc déconseillés aux personnes de forte corpulence. Sinon, c'est plutôt une promenade tranquille sans difficulté.

        Bises.

    4
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 07:16

    C'est exactement ça : j'ai envie d'aller visiter ces grottes ! Et tes photos m'ont donné cette envie... 

    Chez nous, gours et naïs sont des bassins de retenue des eaux des canaux d'irrigation. Les naîs servaient autrefois pour le rouissage du chanvre.

    Bises et beau vendredi...

    Sylvie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :