• La Cathédrale de Belley a également inspiré le poète Eugène Guillevic.

     

     

    Belley ( cathédrale ) 

       

    Mon poème et la cathédrale :

     Quelque parenté

     

    Ils sont debout,

    Tendant leur pointe

     

    A la verticale,

    Vers le haut,

     

    Accueillant qui vient

    Apporter sur soi-même,

     

    S’essayer à grandir.

     

     Eugène Guillevic ( 18 septembre 1981 ).

     

    Belley ( cathédrale )

     

    Belley ( cathédrale )

     

    Belley ( cathédrale ) 

     


    3 commentaires
  • C'est lors d'un retour de promenade, alors qu'il passait aux abords de la forêt de Rothonne, qu'Eugène Guillevic a créé ce poème.

     

     

    Forêt de Rothonne

     

     

     

    Lorsque nous entrerons

     Dans le temple désert

    A nous deux nous serons

    Le centre de ce lieu

     

    Et tout ce qui est là,

    Qui nous regardera,

    Voudra venir en aide

    Aux pauvres que nous sommes.

     

     

    Eugène Guillevic ( 1989 ).

    

    Forêt de Rothonne

     

    Venez, vous aussi, visiter cette forêt

     

            ICI.

     

    Forêt de Rothonne


    4 commentaires
  • Ce matin, je vous propose un poème sur l'arbre que j'ai particulièrement aimé.

     

    L'arbre.

     

    Au-dehors l'arbre est là et c'est bon qu'il soit là,

     Signe constant des choses qui plongent dans l'argile.

    Il est vert, il est grand, il a des bras puissants.

    Ses feuilles comme des mains d'enfant qui dort

    S'émeuvent et clignent.

     

     Eugène Guillevic.

    

    Innimont ( chapelle )


    1 commentaire
  • J'ai vu le menuisier. 

      

     

    J'ai vu le menuisier

    Tirer parti du bois.

    J'ai vu le menuisier

    Comparer plusieurs planches.

    J'ai vu le menuisier

    Caresser la plus belle.

    J'ai vu le menuisier

    Approcher le rabot.

    J'ai vu le menuisier

    Donner la juste forme.

    Tu chantais, menuisier,

    En assemblant l'armoire.

    Je garde ton image

    Avec l'odeur du bois.

    Moi, j assemble des mots

    Et c'est un peu pareil.

     

    Eugène Guillevic.

     


    1 commentaire
  • " Tous les arts doivent s'aider l'un l'autre dans l'appréhension du futur ".

     

    Dans le cadre du Printemps des Poètes, la ville de Belley rend hommage au poète Eugène Guillevic.

     

         

                                                                        

     

    Eugène Guillevic est né à Carnac le 5 août 1907.

     

    Après un baccalauréat de mathématiques, reçu au concours de l'Administration de l'Enregistrement, il passe toute sa vie dans les administrations. En 1935, il est nommé au ministère des Finances et des Affaires économiques. A partir de cette date, il vit à Paris. Il prend sa retraite d'inspecteur de l'Economie nationale en 1967. Il mène donc de front ses deux carrières, celle de fonctionnaire chargé de lourdes responsabilités et celle de poète. 

    En 1969, il rencontre Lucie Albertini, belleysanne.De 1972 à 1996, il passe ses vacances estivales à Belley et se ressource dans le Bugey. Les paysages et l'atmosphère de notre région lui inspirent des poèmes et élargit ainsi son oeuvre.

     

    Auteur reconnu, il reçoit le grand prix de poésie de l'Académie Française et le grand prix national de poésie.

     

    Eugène Guillevic est décédé le 19 mars 1997 à Paris.

     

    Du 19 mars au 15 avril, la médiathèque de Belley propose une exposition sur le poète et ses oeuvres. Je vais tenter de lui rendre hommage dans de prochains articles en vous faisant découvrir certains de ces poèmes agrémentés de paysages bugistes.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique