• Le mont Sainte-Odile est un mont vosgien situé à Ottrot dans le département du Bas-Rhin culminant à 764 mètres d'altitude. Il est surmonté par l'abbaye de Hohenbourg, couvent fondé en 680 par sainte Odile, fille du duc d'Etichon.

    La légende raconte que sainte Odile vint au monde aveugle et fut cachée pour être protégée de son père ayant donné l'ordre de la tuer. Elle recouvra la vue lors de son baptême. Son père lui offrit plus tard le château de Hohenbourg ou Altitona pour y fonder une abbaye et se racheter de ses fautes.

     

    Le mont Sainte-Odile

    Le mont Sainte-Odile

    Le mont Sainte-Odile

    Statue d'environ 4 mètres de haut, Sainte Odile bénissant la plaine d'Alsace.

     

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Stèle avec un médaillon en bronze, oeuvre de Gérard Ambroselli, rappelant la venue de Jean-Paul II le 11 octobre 1988.

     

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Vasque en grès provenant de l'abbaye de Niedermunster.

     

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le cadran solaire conçu par les moines cisterciens de l'abbaye de Neubourg au XVIIIème siècle.

    Il présente la particularité de donner non seulement l'heure solaire vraie du lieu mais également les heures babyloniennes, italiennes, antiques ainsi que les heures vraies de différents endroits du globe. Ces particularités en font une pièce unique au monde.

    Sur le socle cylindre créé lors de son installation au couvent du mont Sainte-Odile en 1935, est gravée une sentence en latin de part et d'autre d'un écusson portant les armoiries de Monseigneur Ruch " Tu vois comment l'ombre fuyante indique nos heures. Une ombre régit les ombres. Nous ne sommes que poussière et ombre ".

     

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Les deux chapelles.

     

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    La chapelle des Larmes.

     

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    La chapelle des Anges.

     

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le mont Sainte-Odile ( 1 )

    Le bâtiment Saint-Léger.

    Les armoiries du couvent de Sainte-Odile.

    Porte de gauche datée de 1650 permettant de passer du cloître au jardin potager.

    Porte de droite datée de 1934 mais respectant le classicisme des bâtiments du XVIIème siècle.

     

    Suite de la visite demain.


    3 commentaires
  • Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

     

     Je vous invite à me suivre pour la visite des appartements.

     

    La salle du Kaiser, salle d'honneur du château.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Peinture d'aigle impérial au plafond réalisée par Léo Schug avec la devise " Gott mit uns " ( Dieu avec nous ).

     

    La chambre lorraine.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le Graoully, dragon du folklore de Metz.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

     

    La chapelle.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

     

    La salle d'armes.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

     

    Nous ressortons pour nous diriger vers le grand bastion.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 2 )


    5 commentaires
  • Cette semaine, je partage les dernières photos de mon séjour alsacien.

     

    Ancien château-fort du XIIème siècle profondément remanié au XVème siècle, le château du Haut-Koenigsbourg est, sous Guillaume II, un symbole impérial allemand. Il est classé monument historique en 1862.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

     

    L'entrée.

    La porte est surmontée d'un bas-relief avec le blason de la famille Thiersen.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

     

    La porte d'honneur avec les armoiries des Hohenzollern et de Charles Quint.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

     

    La cour principale.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Linteau de la porte d'entrée dans le logis ( blason Thiersen ).

     

    La porte des lions.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

     

    La cour intérieure.

     

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Puits profond de 62 mètres creusé au Moyen-Âge.

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Citerne.

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Balcons et peintures.

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Le château du Haut-Koenigsbourg ( 1 )

    Cuisine.

     

    La suite de la visite demain.


    2 commentaires
  • Aujourd'hui est notre dernier jour de la découverte de Crémieu.

    Nous partirons de la Porte de Quirieu pour nous rendre au château delphinal.

     

    Porte de Quirieu ( XIIIème-XIVème siècles ) murée en 1535 et restaurée en 1929.

     

    Crémieu ( 5 )

    Crémieu ( 5 )

     

    Maison des Trois-Pendus ou de Martinas ( XIIIème-XVème-XVIème siècles ).

     

    Crémieu ( 5 )

    Crémieu ( 5 )

     

    Maison urbaine ( XIIIème-XIVème siècles ) avec masque sculpté à l'angle de la façade.

     

    Crémieu ( 5 )

    Crémieu ( 5 )

    Crémieu ( 5 )

     

    Bac.

     

    Crémieu ( 5 )

     

    Couvent des Visitandines ( XVIIème siècle ).

     

    Crémieu ( 5 )

     

    Maisons de vignerons ( XVème- XIXème siècles ) caractérisées par un escalier extérieur séparant l'accès de la cave au rez-de-chaussée et l'accès de la salle d'habitation à l'étage.

     

    Crémieu ( 5 )

     

    Maison des Ursulines ( XVème-XVIème siècles ) occupée par les religieuses du couvent au cours du XIXème siècle.

     

    Crémieu ( 5 )

    Crémieu ( 5 )

     

    Maison urbaine ( XIVème siècle ). 

     

    Crémieu ( 5 )

     

    Couvent des Ursulines ( XVème-XVIème siècles ).

     

    Crémieu ( 5 )

    Crémieu ( 5 )

    Portail à bossages, porte d'entrée à fronton.

     

    Demeure urbaine du XVIIème siècle remaniée au XVIIIème siècle caractérisée par une tourelle d'escalier en saillie.

     

    Crémieu ( 5 )

     

    Château delphinal ( XIIème-XIIIème siècle ) restauré au début du XXème siècle.

     

    Crémieu ( 5 )

    Crémieu ( 5 )

     

    Chapelle Notre-Dame-de-la-Salette.

     

    Crémieu ( 5 )

    Crémieu ( 5 )

     

    J'espère que cette balade à Crémieu vous aura plu autant qu'à Patricia et moi en cette belle journée du 2 novembre.

    Merci à toi, Patricia, de partager tous ces beaux moments de découverte et d'amitié.

     

    Crémieu ( 5 )


    6 commentaires
  • Nous continuons notre promenade dans Crémieu à la découverte d'anciennes demeures.

     

    Demeure urbaine du XVIème siècle établie sur une demie parcelle de la ville neuve. L'exiguïté du terrain disponible a contraint à disposer la tourelle d'escalier en encorbellement sur la rue. A l'angle de l'immeuble, une niche ornée d'une coquille était destinée à abriter une statue.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Maison Guichard du XVIème siècle, ancienne demeure d'une famille d'échevins dont la façade fut remaniée au XVIIIème siècle.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Maison peinte du XVIème siècle ornée de trompe l'oeil.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Maison Bert de Saint-Beaudille du XVIIIème siècle.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Eglise Saint-Jean ( XVIème-XVIIème siècles ) transformée en immeuble de rapport après 1791.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Hôtel de la Poype-Saint-Jullin ( XVIème siècle ).

     

    Crémieu ( 4 )

    Crémieu ( 4 )

    Crémieu ( 4 )

    Crémieu ( 4 )

    Crémieu ( 4 )

     

    Maison du Colombier ( XVème-XVIème siècles ) avec pignon curviligne souligné par une gênoise à deux rangs ( XVIIIème siècle ).

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Ancienne cure ( XVIIème siècle ).

     

    Crémieu ( 4 )

    Crémieu ( 4 )

    Porte et vantail à panneaux moulurés.

    Crémieu ( 4 )

    Statue de Saint Joseph en pierre au dessus de la porte d'entrée.

     

    Cadran solaire.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Pressoir.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Porte neuve agrandie en 1535.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Maison urbaine du XVIIème siècle.

     

    Crémieu ( 4 )

     

    Chapelle de l'hôpital Saint-Antoine ( XIVème-XVème siècles ).

     

    Crémieu ( 4 )

    Crémieu ( 4 )

     

    La suite demain.


    3 commentaires