• Le Sirène

    " Sous l'aube d'un penchant bocage

    Emaillé d'un printemps de fleur

    Ou l'été, noirci de chaleurs

    Jamais n'outre perçait l'ombrage

    Le ruisseau sourdait d'un rocher

    Son onde allait à petits bonds

    Flottant par les menus sablons

    Qu'elle emportait hors de la source

    Ses bords en sièges rehaussés

    S'ouvraient en des lieux crevassés

    Caves comme artifice

    Sièges où les nymphes le soir

    Ce dit-on se venaient asseoir ... "

     

    Honoré d'Urfé - Le Sireine - 1597

     

    La cascade de Clairefontaine qu'Honoré d'Urfé appelait " la fontaine des Amours ".

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

    Le Sirène

     

     

    Merci à Emmanuelle de m'avoir fait découvrir ce poème.

    « Il lui disait : Vois-tu ...24 heures photo ( 49 ) »

  • Commentaires

    6
    Vendredi 17 Février à 09:13

    Une cascade pleine de charme certainement fréquentée par quelques ondines

    Bon vendredi

    5
    Jeudi 16 Février à 20:23

    là elle est bien plus tumultueuse et grosse que lorsque tu nous y a amené et toujours aussi magnifique au fil des saisons

    je la trouve superbe

    gros bisous

    patricia

    4
    Jeudi 16 Février à 10:39

    Elle ressemble un peu à celle qu'on a faite ensemble. J'adore. bisous EVELYNE

    3
    Jeudi 16 Février à 10:21

    beau poème, qui va bien avec tes photos! quel endroit magnifique, et impressionnant sr les premières, j'adore. gros bisous Nathie. cathy

    2
    Jeudi 16 Février à 00:27

    Une très belle cascade, un endroit calme, juste le bruit de l'eau.

    Le poème est magnifique, merci de nous le faire connaitre

    Bisous bon jeudi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :