• La cathédrale Notre-Dame.

    Cathédrale catholique romaine d'architecture gothique du XIIème siècle ( 1153-1191 ) d'une taille assez modeste ( 76 mètres de longueur ) classée au titre des monuments historiques en 1929.

     

    Senlis ( 2 )

    Chevet.

     

    Senlis ( 2 )

    Façade du croisillon nord du transept.

     

    Senlis ( 2 )

    Senlis ( 2 )

    Tour sud du XIIIème siècle et portail sud du XVIème siècle.

     

    Senlis ( 2 )

    Senlis ( 2 )

    Façade occidentale.

     

    Senlis ( 2 )

    Le choeur.

    Senlis ( 2 )

    Vierge à l'Enfant entourée de deux anges aux ailes déployées, appuyés contre les colonnes ( Jean-Guillaume Moitte 1746-1810 ).

     


    votre commentaire
  • Pour finir le récit de mes vacances, nous voici à Senlis.

     

    Le château royal.

    Il remonte à l'époque des Mérovingiens. Il est le lieu de l'élection de Hugues Capet en 987. Il est entièrement reconstruit sous Louis le Gros vers 1130. Il est utilisé comme résidence royale jusqu'au début du XVIème siècle et tombe en ruines peu avant la Révolution. Les bâtiments subsistant sont pour la plupart démolis en 1812 et 1861. Il est classé au titre des monuments historiques en 1995.

     

    Senlis ( 1 )

    Senlis ( 1 )

    Bâtiment ayant abrité les appartements privés du roi et tour de l'oratoire de l'enceinte gallo-romaine.

     

    Senlis ( 1 )

    Senlis ( 1 )

    Grande voûte en arc brisé.

    Accès aux appartements royaux, en haut, tribune occidentale de la chapelle royale Saint-Denis de 1142 démolie au XIXème siècle.

    La voûte plein cintre murée ouvrait sur la grande salle royale de l'étage.

     

    Petit tour dans le parc.

     

    Senlis ( 1 )

    Diane au cerf.

    Senlis ( 1 )

    Senlis ( 1 )

    L'obélisque.

    Senlis ( 1 )

    Le puits.

    Senlis ( 1 )

    Senlis ( 1 )

     

    L'Hôtel des Trois-Pots ( XVIème siècle ).

    Sully, le comte de Saint Paul et le Maréchal de Schomberg y séjournèrent.

    Il est inscrit aux monuments historiques en 1927.

     

    Senlis ( 1 )

     

    Demain, nous irons à la cathédrale Notre-Dame.


    4 commentaires
  • Construit à la fin du XIVème siècle sur un promontoire rocheux par Louis d'Orléans, frère du roi Charles VI, le château est démantelé en 1617 par Louis XIII et Richelieu, ne laissant que des ruines.

    Au XIXème siècle, Napoléon III confie la restauration des vestiges et la reconstruction des parties disparues à l'architecte Eugène Viollet-le-Duc. La commande initiale qui ne concernait que le donjon est étendue à l'ensemble du château.

    Le château fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862.

     

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

     

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    L'Annonciation.

    Le château de Pierrefonds

     

    Chaque tour de Pierrefonds est placée sous la protection d'un Preux chevalier dont elle porte le nom.

     

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

    Le château de Pierrefonds

     

    Le château de Pierrefonds

    Pièce d'artillerie dans le parc.


    3 commentaires
  • Aujourd'hui, nous nous promenons dans le domaine.

     

    Le Château d'Enghien.

    Tout en longueur, il est adossé à la forêt et situé de l'autre côté du grand degré vis-à-vis du château. Construit en 1769, il a pour fonction de loger les invités des princes. Il doit son nom à Louis Antoine de Bourbon-Condé, duc d'Enghien, fils du dernier prince de Condé, qui fut logé avec ses nourrices dans le bâtiment après sa naissance en 1772.

     

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

     

    Le Jardin à la française.

    Dessiné par André Le Nôtre au XVIIème siècle, le grand parterre à la française est agrémenté de vastes miroirs d'eau, de nombreux jets et fontaines. Il est orné de vases et d'un ensemble exceptionnel de statues dont la plupart date du XIXème siècle et représentent les personnages illustres liés au riche passé du domaine. Prouesse technique, ce jardin constitue un exemple rare de plan dont l'axe est décentré par rapport au château.

     

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

     

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

     

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

     

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Du mérite personnel.

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Bossuet par Guillaume ( 1887 ).

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Proserpine par Chapu ( 1885 ).

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Bacchus par Deseine ( 1789 ).

     

    Le Jardin anglais.

    Une partie des parterres d'André Le Nôtre, détruite pendant la Révolution, a laissé place au Jardin anglais au XIXème siècle.

     

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le domaine de Chantilly ( 5 )

    Le Temple de Vénus.


    3 commentaires
  • Aujourd'hui, visite des Galeries de peintures.

     

    La collection de peintures du musée Condé comprend 800 peintures datant du XVème au XIXème siècle. Les tableaux sont répartis dans presque toutes les salles selon le goût et les volontés du duc d'Aumale. Ils sont présentés les uns contre les autres et superposés comme le voulait la mode dans les musées du XIXème siècle.

     

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

     

     

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    La Rotonde.

     

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Grand vase japonais en bronze ciselé à Kyoto acquis par le duc d'Aumale en janvier 1891 montrant des animaux du panthéon japonais.

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

     

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    La Tribune surplombée d'une verrière avec huit tableaux illustrant les lieux de vie du duc d'Aumale.

     

    Le Logis.

    Cette aile du château est construite entre 1875 et 1880 pour en faire les appartements de Philippe d'Orléans, comte de Paris, neveu du duc d'Aumale. A partir de 1886, les appartements sont réaménagés en salles de musée par la suppression des portes, des cheminées et des cabinets de toilette.

     

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le cabinet de Giotto.

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

    Le salon d'Orléans, porcelaine de Chantilly dans les vitrines.

    Le domaine de Chantilly ( 4 )

     

    Demain, nous irons nous promener dans le domaine.

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique