• Après une matinée passée dans la cité médiévale de Pérouges et un bon repas aux Terrasses, rien de mieux qu'une petite promenade digestive. Un circuit de 6,1 kilomètres autour de la cité.

     

    Le sentier de la Croix Ramboz

    Un lavoir abandonné.

     

    Le sentier de la Croix Ramboz

     

    Le sentier de la Croix Ramboz

     

    Le sentier de la Croix Ramboz

    La Croix Ramboz.

     

    Le sentier de la Croix Ramboz

    Le sentier de la Croix Ramboz

     Croix oratoire.

     

    Le sentier de la Croix Ramboz

    Le sentier de la Croix Ramboz


    4 commentaires
  • L'église Sainte Marie-Madeleine.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    Construite vers 1440, cette église forteresse est de style gothique malgré des aspects donnant à penser à l'art roman : murs massifs, ouvertures étroites. Ces caractéristiques sont dues à l'enceinte défensive de la cité qui, sur trois côtés, délimite l'église.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    La nef est composée de 7 travées. Elle est soutenue par de gros piliers octogonaux - 5 de chaque côté.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    Sa voûte est une voûte à arêtes quadripartites. Voûtes et arêtes offrent beaucoup d'éléments décoratifs, notamment à la base des arêtes - culs de lampe - où on trouve des décors végétaux, des animaux et même de petits personnages un peu grotesques, dont des figures de diable.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    Voûte de la troisième travée : l'ensemble décoratif prend naissance sur les arcs brisés. Au centre, la clé de voûte est aux armes de la maison de Savoie qui eut la seigneurie sur Pérouges de 1335 à 1601.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    Les vitraux sont modernes ( XIXème - XXème siècles ).

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    A gauche de l'entrée.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    La chapelle du Saint Sacrement. Au dessus de l'autel domine la statue de Sainte Marie-Madeleine, patronne de l'église.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    Le choeur.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    Saint Georges.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    La chapelle de la Vierge. La Vierge au manteau, entourée à droit de Sainte Anne, sa mère et à gauche de Saint André reconnaissable à la croix de son martyre en forme de X.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    La chapelle Saint Jacques.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    Les chapelles latérales contenant un sarcophage provenant d'une ferme de Reyrieux, des fenestrages gothiques provenant du château de Meximieux, des bénitiers dont l'un daté de 1406 vient de Saint-Etienne-de-Montluel.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

    Pérouges cité médiévale ( 3 )

     

    Au-dessus de la porte d'entrée, Vierge à l'enfant, statue de bois du XIVème siècle provenant d'une ferme bressane.

     

    Pérouges cité médiévale ( 3 )


    4 commentaires
  • Quatre de mes dessins dans un grand cadre.

     

    24 heures photo ( 106 )

     

    Pour voir les autres publications chez Patricia

     

    24 heures photo ( 106 )

     

     

    Rappel : j'attends vos photos pour l'anniversaire de mon blog.

     

    24 heures photo ( 106 )


    4 commentaires
  • Puits.

     

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

     

    Sculptures.

     

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

     

    Plaques.

     

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

     

    Cadrans solaires.

     

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

     

    Lanterne.

     

    Pérouges cité médiévale ( 2 )

     

    Dans le prochain article, nous visiterons l'église Sainte Marie-Madeleine.

     

     


    3 commentaires
  • Récit de la journée passée avec Patricia le 21 février. Toujours de grands moments de découverte et de bonheur.

     

    Pérouges est connue pour sa cité médiévale qui, juchée sur un mamelon de la Côtière, constitue le Vieux Pérouges.

     

    Pérouges cité médiévale ( 1 )

     

    La cité médiévale est classée parmi les Plus Beaux Villages de France. C'est une ancienne cité de tisserands dont la double enceinte de remparts a été restaurée. L'architecture interne est typique de l'époque du Moyen-Âge avec des demeures datant des XVème et XVIème siècles, des rues en galets et une église fortifiée.

     

    Pérouges cité médiévale

     

    La Porte d'en Haut.

    Principal accès de la cité, cette tour accolée à l'église date du XIIème siècle et mesure plus de 15 mètres de haut. Ancienne porte fortifiée, il s'agissait de l'entrée de l'ancien château-fort.

     

    Pérouges cité médiévale

     

    L'église Sainte Marie-Madeleine.

    Elle fera l'objet d'un prochain article.

     

    Pérouges cité médiévale

     

    Les rues et les maisons.

     

    Pérouges cité médiévale

    Pérouges cité médiévale

     

    Le grenier à sel.

    Cette demeure a conservé le nom de son ancienne fonction. Le sel y était entreposé de 1536 à 1790.

     

    Pérouges cité médiévale

    Pérouges cité médiévale

    Pérouges cité médiévale

     

    Les enseignes.

     

    Pérouges cité médiévale

     

    La Porte d'en Bas.

    Aussi appelée Porte de Langlois du nom du commandant des troupes lors du siège de 1438.

    Pérouges est la seule ville des alentours à ne pas avoir été prise lors de ce fait d'arme. A la suite de ce siège, la cité a été dispensée d'impôt pendant 20 ans ce qui contribua à sa richesse.

     

    Pérouges cité médiévale

    Pérouges cité médiévale

    Pérouges cité médiévale

    " Pérouges des Pérougiens, ville imprenable, les coquins de dauphinois ont voulu la prendre mais ils ne purent. Cependant ils emportèrent les portes, les gonds et les ferrures et dégringolèrent avec elles. Que le diable les emporte ".

     

    Dans un prochain article, je vous ferai découvrir quelques patrimoines. 

     

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires