• Il n'y a pas de hasards, il n'y a que des rendez-vous

     

    Un grand merci pour vous tous qui avez alimenté la communauté " Entre ombre et lumière " pendant tout l'été.

    Je sais que vous attendez mes propositions pour le mois de septembre.

     

    Il n'y a pas de hasards, il n'y a que des rendez-vous

     

    Mais pour que nos rendez-vous hebdomadaires soient réussis, j'ai besoin de connaître vos envies.

    Alors un vote sur le sondage pour me dire ce que vous préférez.

    ICI


    votre commentaire
  • Suite de mes déambulations dans Albi.

     

    La cathédrale Sainte-Cécile.

     

    Je vous en avais parlé il y a 4 ans

    ICI

     

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Porte Dominique de Florence.

     

    Albi ( 2 )

    Porte d'entrée avec badalquin ( 1515-1540 ).

    Photo de 2012, cette année un grand échafaudage.

     

    Cette année, je vous offre un pêle-mêle de quelques photos de l'intérieur.

     

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )

    Albi ( 2 )


    votre commentaire
  • Si vous visitez le Tarn, n'oubliez surtout pas Albi. J'y avais consacré un après-midi en août 2012. Cette année, j'y ai passé deux journées et je ne le regrette pas.

    Chef-lieu du Tarn, Albi est surnommée la " ville rouge " du fait de la couleur des briques de sa cathédrale et de son centre historique.

    Le 31 juillet 2010, elle est inscrite sur le patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO, distinguant au niveau mondial le caractère exceptionnel des bâtiments qui la composent : la cathédrale Sainte-Cécile, le pont Vieux, le palais de la Berbie et les quartiers médiévaux du viel Alby.

    Avec vous, je vais revivre, le temps de quelques articles, mes déambulations dans cette superbe ville.

     

    Albi ( 1 )

    Photo prise du pont Neuf où l'on peut voir le pont Vieux et la cathédrale Sainte-Cécile.

    La parfaite carte postale comme me l'a fait remarquer Nicole, ami blogueuse albigeoise.

     

    Albi ( 1 )

     Toujours le pont Vieux et au loin le pont de chemin de fer du XIXème siècle.

     

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

    Rive droite du Tarn.

     

    Les ponts.

     

    Albi ( 1 )

     

    Le pont vieux, construit vers 1040, permit de développer le quartier de la rive droite et de multiplier les échanges.

    Pont à péage, il comportait une tour-porte fortifiée au centre de la chapelle et à l'extrémité droite le pont-levis et le " ravelin ".

    Du XIVème au XVIIIème siècle, il porta des maisons sur ses piles qui furent démolies après la terrible crue de 1766. En 1820, sa chaussée fut redressée et élargie pour s'adapter aux nouveaux transports de la révolution industrielle.

    Classé monument historique, c'est aujourd'hui l'un des plus anciens ponts de France à être utilisés pour la circulation.

     

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

     

    Le pont Neuf ou pont du 22 août 1944, prévu dès le XVIIIème siècle, ne sera réalisé qu'un siècle plus tard pour permettre à la route royale de franchir le Tarn. Achevé en 1866, il témoigne du développement des moyens de communication à l'époque industrielle.

    Il porte tour à tour les noms de pont Napoléon, pont de Strasbourg, pont Neuf avant de devenir le pont du 22 août 1944 en souvenir du passage d'une colonne allemande dans la ville et des combats qui s'y déroulèrent.

     

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

     

    Le Moulin du Chapitre.

     

    On trouve mention de ce moulin en 1264, alors propriété seigneuriale. En 1660, le chapitre de Sainte-Cécile se porte acquéreur du moulin d'où son nom. Une violente crue, le 18 octobre 1766, le détruit en partie. Il est reconstruit. Il est acquis par la société de Chaux et ciments du Languedoc pour alimenter la cimenterie de Ranteil en 1920, puis revendu fin 1985.

     

    Albi ( 1 )

     

     La place de la Trébaille.

     

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

    Vestiges du cloître roman de l'ancienne cathédrale.

     

    Déambulations.

     

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

    Albi ( 1 )

     

    Albi ( 1 )

    L'escalier de Veyre construit en 1359 permettait de mettre en communication les rues de la Souque et de la Buade avec la rue d'Engueysse. Liaison stratégique entre le Tarn et la cité, il était muni d'une porte publique gardée par un portier.

    Albi ( 1 )

    Sculpture près de la cathédrale. 

    Albi ( 1 )

    Souvenir d'un bon resto " La Calèche " où nous avons pu écouter des airs d'orgue de Barbarie.

     


    4 commentaires
  • " Le voyageur qui, de la terrasse de Cordes, regarde la nuit d'été sait ainsi qu'il n'a pas besoin d'aller plus loin et que la beauté ici, jour après jour, l'enlèvera à toute solitude ".

    Albert Camus.

     

    Bastide construite en 1222 par le comte Raymond VII de Toulouse, cette cité médiévale adapte ses rues tortueuses et ses maisons séculaires à un relief escarpé dominant la paisible vallée du Cérou.

    Site touristique fréquenté, ce village a été élu Village préféré des Français en 2014 dans l'émission présentée par Stéphane Bern sur France 2.

     

    Alors prêts à visiter cette merveille ?

     

    Cordes-sur-Ciel

    Cordes-sur-Ciel

    Porte de l'Horloge ( XIVème XVIème siècles ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Cordes-sur-Ciel

    La " Capelette " Saint-Jacques ( XVIème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Chapelle des Trinitaires ( XVIème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Tour de la Barbacane.

     

    Cordes-sur-Ciel

    Porte du Vainqueur ( XIIIème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Maison Gorsse ( XVIème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Portail Peint ( XIIIème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Monument du souvenir ( 1998 ) sur la Place de la Bride.

     

    Cordes-sur-Ciel

    Maison Place de la Bride.

     

    Cordes-sur-Ciel

    Halle ( XIVème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Porte " Le Portanel " ( XIVème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Maison du Grand Veneur ( XIVème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Maison Ladeveze ( XIIIème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Cordes-sur-Ciel

    Cordes-sur-Ciel

    Cordes-sur-Ciel

    Maison du Grand Ecuyer ( XIVème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Cordes-sur-Ciel

    Cordes-sur-Ciel

    Eglise Saint-Michel ( XIIIème XVème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Porte des Ormeaux ( XIIIème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Porte de la Jane ( XIIIème siècle ).

     

    Cordes-sur-Ciel

    Les remparts.

     

    Cordes-sur-Ciel

     

    Cordes-sur-Ciel

    Puits.


    7 commentaires
  • La Tour de l'Horloge.

     

    Patrimoine à Lescure d'Albigeois

     

    Construite au XIVème siècle, rénovée en 1563 à l'époque des guerres de Religion, elle était une des entrées de la ville incluse dans les remparts aujourd'hui disparus.

    Classée aux monuments historiques le 23 février 1911.

     

    Patrimoine à Lescure d'Albigeois

     

    Tour quadrangulaire en brique rouge.

    La porte est en ogive et dotée d'une herse. Elle est dotée en son sommet de mâchicoulis et de créneaux. Des meurtrières sont percées dans les murs.

     

    Le pigeonnier.

     

    Patrimoine à Lescure d'Albigeois


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires