• Séduite par les histoires de Paul Gambérini publiées dans le journal Ballad'Ain, je me suis offert pour Noël ses rencontres imaginaires à Belley et en Bugey.

     

    Rencontres imaginaires à Belley et en Bugey

     

    40 histoires illustrées par Colette Sonzogni témoignant de l'attachement que l'écrivain et l'artiste ont pour notre beau Bugey, son histoire et ses traditions. Grâce à eux, j'ai pu le temps d'un Noël revisiter Belley et le Bugey.

     

    De jolis contes de Noël d'où ressort toute la magie propre à cette période.

     

    Rencontres imaginaires à Belley et en Bugey

     

    Des histoires simples sur la campagne, les saisons, les fleurs, le soleil, le patrimoine, la musique ...

     

    Rencontres imaginaires à Belley et en Bugey

     

    Hommage à Brillat Savarin, célèbre gastronome né à Belley, dont le nom est associé à notre ville. Hommage à notre gastronomie et nos vins ( à boire avec modération ).

     

    Rencontres imaginaires à Belley et en Bugey

     

    Un très beau livre illustré. Des histoires écrites avec amour et humour.

     

    Merci Monsieur Gambérini.

    Merci Madame Sonzogni.

     

    Vous pouvez trouver cet ouvrage à la librairie " Entre Parenthèses " à Belley.


    4 commentaires
  • J'ai rencontré André Gobry un samedi matin sur le marché de Belley. Il dédicaçait ses romans.

    J'ai rencontré un homme chaleureux qui parle avec passion de son métier et de ses oeuvres.

      

    Le commun des mortels

     

    J'ai échangé avec lui ma passion des livres et j'ai fait l'acquisition d'un de ses romans " Le commun des mortels ".

     

    Le commun des mortels

     

    " Chômeur de longue durée et alcoolique, François touche le fond. Il tue accidentellement un homme pour secourir une belle en détresse, cache vite le corps. Puis il bascule dans une vie idyllique avec la jeune femme et son enfant. Le bonheur, enfin ! "

    Mais le passé refait toujours surface ...

    " Le commun des mortels ", un roman prenant mêlant amour, tendresse, mesquinerie et mort. Ses personnages sont attachants. François est un homme désespéré qui, grâce à l'amour, refait surface. Il va se révéler tendre, plein d'amour pour son prochain. Malheureusement, la vie en a décidé autrement et le passé va le poursuivre.

    Un roman plein de suspense jusqu'à la dernière page. Un roman angoissant qui restera, comme quelques-uns, à jamais dans ma mémoire.

    Merci, André. Votre roman , je ne l'ai pas aimé, je l'ai adoré.

    Et dans ce cas, il est très difficile d'entamer une nouvelle lecture.

     

    Le commun des mortels

    Dédicace d'André Gobry.

    Non, je suis pas du tout cette Nathalie.

     

    Le site d'André Gobry

    ICI

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique