• Les mémoires d'un âne ( fin )

    Conclusion

     

    Depuis ce jour, mon petit maître Jacques sembla m'aimer plus encore. Moi, de mon côté, je fis mon possible pour me rendre utile et agréable, non seulement à lui, mais à toutes les personnes de la maison. Je n'eus pas à me repentir des efforts que j'avais faits pour me corriger, car tout le monde s'attacha à moi de plus en plus. Je continuai à veiller sur les enfants, à les préserver de plusieurs accidents, à les protéger contre les hommes et les animaux méchants.
    Auguste venait souvent à la maison ; jamais il n'oubliait de me faire sa visite, comme il l'avait promis, et chaque fois il m'apportait une petite friandise : tantôt une pomme, une poire, tantôt du pain et du sel que j'aimais particulièrement, ou bien une poignée de laitues ou quelques carottes ; jamais enfin il n'oubliait de me donner ce qu'il savait être de mon goût. Ce qui prouve combien je m'étais trompé sur la bonté de son coeur, que je jugeais méchant parce que le pauvre garçon avait été quelquefois sot et vaniteux.

     

    DSC01600

     

    Ce qui me donna la pensée d'écrire mes Mémoires, ce fut une suite de conversations entre Henri et ses cousins. Henri soutenait toujours que je ne comprenais pas ce que je faisais, ni pourquoi je le faisais. Ses cousines, et Jacques surtout, prenaient le parti de mon intelligence et de ma volonté de bien faire. Je profitai d'un hiver fort rude, qui ne me permettait guère de rester dehors, pour composer et écrire quelques événements importants de ma vie. Ils vous amuseront peut-être, mes jeunes amis, et, en tout cas, ils vous feront comprendre que, si vous voulez être bien servis, il faut bien traiter vos serviteurs ; que ceux que vous croyez les plus bêtes ne le sont pas autant qu'ils le paraissent ; qu'un âne a, tout comme les autres, un coeur pour aimer ses maîtres, être heureux ou malheureux, être un ami ou un ennemi, tout pauvre âne qu'il est.

    Je vis heureux, je suis aimé de tout le monde, soigné comme un ami par mon petit maître Jacques ; je commence à devenir vieux, mais les ânes vivent longtemps, et, tant que je pourrai marcher et me soutenir, je mettrai mes forces et mon intelligence au service de mes maîtres.

     

    FIN

     

    J’ai illustré ce roman de photos personnelles prises pour la plupart à la Cabanerie et lors de manifestations ânières, une partie de ces photos appartiennent à mon amie, Dany.

    Un grand merci à elle pour m’avoir fait découvrir ce roman de la Comtesse de Ségur et m’avoir donné envie de le partager avec vous.

    Je remercie également ceux et celles d’entre vous qui ont lu mes articles et laissé de petits commentaires.

    Kri, j’ai enfin fini d’encombrer ta communauté, pour l’instant ...  

     

    Pour finir, voici encore quelques photos de Dany qui sera heureuse de les voir publiées ici.

     

    DSC01603

     

    journée d 3

     

    maison retraite

     

    Pour tout ce qu'ils nous apportent, les ânes méritent que nous les aimions.

     

     

     

     

     

    « Les mémoires d'un âne ( 26 )Frimousse »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 13:02

    Bien belle histoire qui nous donne le goût d'avoir un âne.

    Bonne journée

    6
    Mardi 1er Janvier 2013 à 10:53

     

    Bonjour ! Je découvre votre blog ! j'ai vu vos  articles sur l'Ain ! je suis et j'habite Sault Brénaz !vous devez certainement connaitre c'est a côté de Lagnieux

    Bonne Année .

    5
    midolu
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 17:12
    midolu

    J'arrive pour la fin des Mémoires ! Mais elle est heureuse, et je prendrai plaisir à remonter dans le temps pour en suivre le déroulement ...

    Merci Nathie, et merci à Dany.

    Bonne journée.

     

    J'ai tout de suite pensé à Kri en découvrant l'article ! 

    4
    dany l
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 17:12
    dany															l

    merci Nath

    c'est vraiment un plaisir de te lire chaque jour

    sur la derniere photo, tu as vu le sourire et les yeux des Personnes Agées?????

    rien que pour cette joie qu'ils ont éprouvé ce jour là , je ne regrette pas de faire tout ça.

    bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    3
    Mercredi 9 Février 2011 à 19:29
    Oo° Kri °oO

    Comme je ne suis pas dispo demain matin, je suis venue jeter un oeil pour voir s'il y avait du nouveau! J'ai bien fait!!

     Merci pour cette très belle histoire

    Et il n'y a pas d'encombrement ... ce fut un plaisir!!

    2
    Mercredi 9 Février 2011 à 19:23
    yg86au fil des jours

    Bravo à Dany pour ses photos.

    Bonne soirée. Bisous

    1
    Mercredi 9 Février 2011 à 14:06
    ZAZA

    C'était magnifique ma Nathie, et les illustrations étaient superbes. Merci pour ces moments intenses. Bises et bon après midi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :