• Le Musée du Veneur

    Dans le domaine de Montpoupon.

     

    Les écuries du château.

     

    Chaque stalle, marquée du nom prestigieux de son occupant, est peinte en bleu et jaune, couleurs de la casaque de course de la famille la Motte Saint-Pierre.

    Le Musée du Veneur

    Exposition de voitures hippomobiles.

    Le Musée du Veneur

    Le Musée du Veneur

    Le Musée du Veneur

    Le Musée du Veneur

     

    Les selleries.

     

    Le Musée du Veneur

     

    Le pigeonnier.

     

    Construit au XVIème siècle, d'une hauteur de 15 mètres, il compte environ 700 boulins.

    Le Musée du Veneur

     

    Les appartements reconstitués d'un veneur.

     

    Le Musée du Veneur

    L'entrée.

    Le Musée du Veneur

     Le salon.

    Le Musée du Veneur

    La salle à manger.

    Le Musée du Veneur

    La chambre.

     

    La maison Deyrolle.

     

    Taxidermiste de renom à Paris, cette maison fondée en 1831 redonne vie aux insectes et animaux sauvages de nos forêts françaises par la naturalisation.

    Le Musée du Veneur

     

    La salle Hermès.

     

    Harnacheur depuis 1837, Hermès devient sellier en 1880 avant de devenir maroquinier, horloger, couturier, soyeux, orfèvre puis parfumeur ...

    Le Musée du Veneur

     

    La maison Périnet.

     

    Depuis 1829, la maison Périnet mérite sa réputation d'excellence pour les trompes de chasse qu'elle fabrique.

    Le Musée du Veneur

     

    Le logis du piqueur.

     

    Le piqueur est un homme de cheval dont la fonction est de suivre et de diriger une meute de chiens.

    Le Musée du Veneur

    Le Musée du Veneur

    Le Musée du Veneur

    Le Musée du Veneur

    La maréchalerie.

    Le Musée du Veneur

    Barque portable.

    Le Musée du Veneur

    Stalles.

    Le Musée du Veneur

    Le Musée du Veneur

    La cave.

    « Le château de Montpoupon ( 2 )Montrichard »

  • Commentaires

    3
    Jeudi 3 Septembre à 10:26

    un très beau billet très riche de cette visite

    le piqueur je ne connaissais pas du tout mais le domaine de la chasse à cheval m'est totalement inconnu 

    là aussi j'aime bien les écuries

    gros bisous

    patricia

    2
    Lundi 31 Août à 13:13

    Sujet sensible par ici, l'univers de la chasse est mal vu. Mais c'est bien qu'il y ait encore des musées qui montrent cette pratique, ça devrait d'ailleurs rester dans les musées et par encore pratiquer. Bisous

    1
    Lundi 31 Août à 09:16

    Intéressante série mais c'est dommage qu'il n'y ait plus de chevaux (du moins je le suppose). C'est aussi le piqueur (ou piqueux) qui tue le cerf avec une pique ou grande lance, ce qui est très difficile et assez dangereux. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :